Assises: " le meurtre du Camp-est " en appel

justice
meurtre au Camp Est en appel
©NC 1ère
Deux condamnés sur trois ont décidé de faire appel. 30 ans de réclusion criminelle, c'était la sentence infligée en première instance à Preston Némouaré et Stéphane Cagnewa. Le 13 octobre 2011 au Camp-Est, la prison de Nouvelle-Calédonie, ils avaient sauvagement assassiné un co-détenu.
Cette affaire a marqué les esprits pour plusieurs raisons.

D'abord la sauvagerie de l'acte, trois hommes ont lynché leur co-détenu tout juste âgé de 24 ans, mais aussi le lieu où se sont déroulés les faits: le Camp Est, la tristement célèbre prison de Nouvelle-Calédonie.

En première instance, ce procès avait été celui des trois assassins d'Olivier Suliano Kakahau et celui de cette prison rebaptisée " la honte de la République" à cause de son état de délabrement.

2 ans après les faits et après avoir été condamné à 30 ans de réclusion en première instance, deux des trois meurtriers ont donc décidé de faire appel.

Cette affaire (re) jugée ce jeudi va clore la dernière session d'assises de l'année.


Le rappel des faits avec Malia Lossa Falelavaki.


meurtre au Camp Est