Mobilisation des ambulanciers pour dénoncer la législation en vigueur

réglementation
mobilisations ambulanciers
©NC 1ère
Plusieurs sociétés d'ambulances se sont rassemblées ce lundi pour dénoncer le fonctionnement du service de garde et d'astreinte d'urgence en Nouvelle-Calédonie.
Les ambulanciers ne veulent plus être contraints d'assurer un service de garde pour les urgences en étant obligés de le financer sur leurs fonds propres.
Ils demandent la création officiel d'une forfaitisation du service d'urgence.
 
Selon la réglementation en vigueur, au moins six ambulances privées par tranche de 24 heures doivent être mobilisées pour assurer une permanence.
Une astreinte qui engendre des frais notamment en heures supplémentaires pour le personnel, c'est de l'argent en partie perdu pour ces entreprises privées car la rémunération ne s'effectue que sur le nombre de sorties des véhicules d'urgence. Plusieurs entreprises d'ambulances ont donc décidé de forfaitiser la prestation de leurs employés mais elles ont été sanctionnées par l'inspection du travail.

Les ambulanciers ont été reçus par le gouvernement de Nouvelle-Calédonie pour tenter de trouver une issue à ce conflit.
Mais pour espérer mais pour obtenir une compensation, ils vont devoir patienter au moins jusqu'en 2015.
 

Le reportage de Martine Nollet de Radio NC 1ère.


grève ambulanciers 02/12/13


 
 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live