Basket : les patrons veulent (aussi) la Coupe!

basket-ball
basket-nc-101213
La Jeune Scène accueille les finales de la Coupe de Nouvelle-Calédonie ce mardi soir. Les deux derniers matchs de la saison semblent promis aux favoris : le 6e chez les filles, la Vallée chez les garçons. 
7 trophées gagnés depuis 1985 pour les joueuses du 6ème kilomètre. 24 pour les garçons de la JSVDT entre 1966 - date du premier sacre contre Thio - et 2012. Le palmarès des deux clubs en Coupe de Calédonie est impressionnant. Ce soir, une ligne pourrait bien se rajouter.

Chez les dames, l'équipe de Jean-Marc Delaveuve a survolé le championnat territorial ne laissant aucune place au suspens en finale : 28 points d'écart à l'aller, 22 points au retour contre l'adversaire qu'elle retrouvera ce soir (18h30) en Coupe, la JSVDT. Le collectif est bien rôdé et veut bien terminer la saison. "Ma fierté, c'est que la majorité des filles sont issues de notre école de basket. C'est le cas par exemple de l'ailière Elia Masett, qui a tourné à plus de 20 points de moyenne en finale territoriale. On peut aussi compter sur notre ancienne, Marie-Ange Wahmowé, à l'intérieur" souligne le coach. L'ambition est là. Le 6e veut emmagasiner le maximum de confiance pour aborder la saison prochaine dans de bonnes conditions. Son objectif en 2014 sera de remporter la Coupe du Pacifique (après six échecs contre les tahitiennes) et de se qualifier pour le Trophée Coupe de France.

Côté messieurs, la Vallée est également favorite contre le Mont-Dore (début du match à 20 heures). Les troupes d'Eric Saminadin ont fait le boulot dans la finale du territorial en s'imposant à deux reprises 77-51 et 86-74 contre le MDBC. Ce soir, il ne sera pas question de lâcher l'affaire. "Le Mont-Dore a des arguments avec quatre joueurs qui reviennent des Océanias en Nouvelle-Zélande. Chez nous, personne n'est parti en raison d'un litige avec la Fédération. On ne veut pas se faire oublier" explique le meneur de la JSVDT, Stéphane Saminadin. Un joueur blessé depuis le début de la saison mais qui attend la fin des rencontres pour se faire opérer du genou, comme son coéquipier Yann Mathelon. Au Mont-Dore, trois éléments-clé seront indisponibles : l'intérieur Mickaël Valentin, et les ailiers Loïc Metzdorf et Gabriel Honda. "Il faudra avoir de l'adresse dans les tirs. Elle nous a manqué en finale du championnat" confie l'entraîneur Félix Kili Kili.




Les Outre-mer en continu
Accéder au live