nouvelle calédonie
info locale

Intempéries, le point sur la situation à Bourail: entre tristesse et colère !

météo
bourail situation inondations
C'est à cet endroit, à l'entrée du sud du village, que le petit garçon âgé de six ans a été emporté par le courant ©NC 1ère
La" cuvette" de la Côte Ouest a été particulièrement touchée lors du passages des fortes pluies sur la Nouvelle-Calédonie. En tout, quatre véhicules ont été emportés par les eaux, un petit garçon de six ans a disparu. Reportage à Bourail et photos des inondations. Alerte orange à Bourail pour Edna.
A Bourail, tout le monde est mobilisé pour tenter de gérer au mieux une situation dramatique.
De mémoire de Bouraillais habitués aux inondations on n'a jamais vu autant de personnes prendre des risques !
 
Mardi soir, les véhicules en provenance de La Foa continuaient d'arriver à l'entrée du sud du village alors que dès 15 heures la mairie avait diffusé un communiqué demandant à la population de pas tenter de rejoindre Bourail, la route étant totalement impraticable ! Pourquoi ces voitures n'ont elles pas été arrêtées à la Foa ? C'est la question que se posent de nombreux Bouraillais après la tournure dramatique qu'ont pris ces intempéries. 
 
Quatre véhicules qui circulaient sur la RT1 en provenance du sud ont donc été emportés par le courant , onze personnes qui se sont réfugiées dans les arbres ont pu être secourues par les pompiers.
Mais une famille originaire de Yaté qui avait aussi tenté de franchir la zone inondée a eu moins de chance. Un petit garçon âgé de six ans a été emporté par les eaux...
Malgré les importants moyens déployés, seul le véhicule a été retrouvé et sorti de l'eau mais malheureusement aucune trace de cet enfant.
 
 
Placé en alerte orange depuis 13 heures, la commune de Bourail subit ce mercredi le passage cette fois de la dépression tropicale Edna.
Il ne faut donc pas circuler dans la commune jusqu'au retour à la normale. Avec ces nouvelles pluies, les rivières vont de nouveau sortir de leur lit.
 

 

Le reportage à Bourail de Jean-Nöel Méro de NC 1ère

Ce mercredi soir sur Radio NC 1ère, Harold Martin, le président du gouvernement  et le patron de la sécurité civile, a annoncé 24 heures après les intempéries qui ont fait au moins un mort et un disparu son intention de revoir le système d’alerte. Le dispositif par couleur manque selon le président du gouvernement de lisibilité pour la population qui propose de consulter  les maires et les présidents de province pour décider d’un retour à l’ancien code cyclonique : pré-alerte, alerte 1 et alerte 2.
 

Les inondations en photos à Bourail, Sarraméa, Koumac et dans le col d'Amieu.

Koumac (05/02/14)
17
Koumac (05/02/14) ©Geneviève Tauhiro
Koumac (05/02/14)
Koumac (05/02/14) ©Geneviève Tauhiro
Koumac (04/02/14)
Koumac (04/02/14) ©Geneviève Tauhiro
Gomen (04/02/14)
Gomen (04/02/14) ©Geneviève Tauhiro
Centre du village de Bourail (04/02/14)
Centre du village de Bourail (04/02/14) ©Marguerite Poigoune
Trou aux perruches - Bourail (04/02/14)
Trou aux perruches - Bourail (04/02/14) ©Marguerite Poigoune
Téné - Bourail (04/02/14)
Téné - Bourail (04/02/14) ©Marguerite Poigoune
Marché de Bourail (04/02/14)
Marché de Bourail (04/02/14) ©Marguerite Poigoune
Col d'Amieu (04/02/14)
Col d'Amieu (04/02/14) ©Valérie Moglia
Col d'Amieu (04/02/14)
Col d'Amieu (04/02/14) ©Valérie Moglia
Col d'Amieu (04/02/14)
Col d'Amieu (04/02/14) ©Valérie Moglia
Sarraméa (04/0214)
Sarraméa (04/0214) ©Valérie Moglia
Sarraméa (04/02/14)
Sarraméa (04/02/14) ©Valérie Moglia
Le pont de Laubarède (04/02/14)
Le pont de Laubarède (04/02/14) ©Valérie Moglia
Le pont de Laubarède (04/02/14)
Le pont de Laubarède (04/02/14) ©Valérie Moglia
La Foa (04/02/14)
La Foa (04/02/14) ©Valérie Moglia
Fonwhary (04/02/14)
Fonwhary (04/02/14) ©Valérie Moglia

 
Publicité