nouvelle calédonie
info locale

Nouméa: alerte orange à la pollution dans plusieurs quartiers

environnement
pollution nouméa
SLN: l'usine de Doniambo à Nouméa ©NC 1ère
Selon Scal Air, le seuil de tolérance aux poussières fines dans l'air a été dépassé dans les quartiers de Ducos, Logicoop, Kaméré, Tindu et Numbo.
Les particules fines sont présentes naturellement dans l'environnement du fait de l'érosion provoquée par le vent, de tempêtes ou d'éruptions volcaniques. Mais les activités humaines ont considérablement augmenté leur concentration atmosphérique. Elle sont considérées comme dangereuses pour la santé, très légères elles peuvent aller se loger très profondément dans nos poumons...

La pollution automobile, en particulier celle des véhicules consommant du diesel, peut provoquer des pics de particules fines mais d
epuis mercredi après-midi, des concentrations importantes en dioxyde de soufre ont également été observées par Scal Air, ce qui prouve l'origine industrielle de cette pollution.
 
La SLN, avec son usine métallurgique en plein coeur de la ville de Nouméa, est une nouvelle fois responsable de cette alerte à la pollution atmosphérique.
 
Certains quartiers de Nouméa sont plus fréquemment pris pour cible par les nuages de l'usine métallurgique, à cause de leur proximité avec le site de Doniambo et de l'orientation du vent qui souffle sur la capitale.
 
L'alerte orange a été déclenchée pour les quartiers de Ducos, Logicoop, Kaméré, Tindu et Numbo.
Il est donc demandé aux parents et à tous les personnels s’occupant d’enfants d’être vigilants vis-à-vis de l’apparition de symptômes évocateurs comme une toux ou des gênes respiratoires par exemple.
Il est déconseillé à toutes les personnes sensibles, les  personnes âgées ou atteintes de maladies pulmonaires, asthmatiques ou qui ont des problèmes respiratoires d’exercer toute activité physique intense. Ils peuvent sortir de chez eux mais doivent ménager leurs efforts.
Publicité