Île des Pins: une double "révolution"

élections municipales
La maire de l'île des Pins Sarah Vendegou pourrait voir sa majorité se fissurer après la démission des élus Palika.
Sarah Vendégou ©NC 1ère
Après 25 ans de "règne" du sénateur UMP Hilarion Vendégou sur la commune de l'Île des Pins, les indépendantistes ont remporté le scrutin municipal de dimanche dernier avec une liste menée par Nicodème Kouathé, mais c'est une femme, Sarah Vendégou, qui devrait prendre les commandes de l'institution.
Sarah Vendégou est fortement pressentie pour devenir la maire de l’Île des Pins. A l’issue du second tour des Municipales de dimanche dernier, les leaders des listes Union Calédonie et Palika, nous ont confiés cette information qui deviendra officielle mercredi ou jeudi.
Mais qui est donc cette femme, en deuxième position sur la liste indépendantiste, qui devrait succéder à son oncle, le grand chef Hilarion Vendegou, figure "loyaliste" inamovible depuis 25 ans...
 
Sarah Vendégou, âgé de 54 ans et mère de deux enfants, s’est investie pendant près de 30 ans dans le secteur de l’éducation. En tant qu’institutrice, elle a principalement exercé à Yaté, mais aussi à Nouméa. Sur le plan politique, son expérience est plus réduite, avec un rôle de conseillère municipale à l’Île des Pins sous le mandat Union Calédonienne de Samuel Vendegou entre 1983 et 1989. 
 
Avec un maire, également sénateur UMP et grand Chef, coutume et politique se sont mélangées, voire parasitées, au cours de ces 25 dernières années à l’Île des Pins. Une situation qui aurait semé la confusion au sein des nouvelles générations de Kunié, un sentiment partagé par Sarah Vendégou.
Une femme, une indépendantiste à la tête de la commune, une double révolution pour l'île de Pins, sans compter qu'un autre nom féminin circule pour le poste de premier adjoint...
 

Le reportage à l'Île des Pins de Sylvain Duchampt et de Nicolas Fasquel de NC 1ère.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live