Chikungunya: un nouveau cas importé de Tonga

chikungunya
chikungunya 15/11/2013
C'est le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie qui l'annonce aujourd'hui : un nouveau cas importé de Chikungunya vient d'être recensé alors que le virus ne circulait plus depuis octobre dernier.
On croyait avoir un peu de répit avec le Chikungunya . Mais le virus, transmis de jour seulement, par le moustique Aedes aegypti a repris du service en Nouvelle-Calédonie après plusieurs mois d'accalmie puisqu'il ne circulait plus depuis octobre dernier.
Cette fois, le premier cas importé de "Chik" , en 2014, nous vient directement de Tonga. Il faut savoir que plusieurs épidémies sévissent actuellement dans le Pacifique, notamment à Tonga, en Papouasie Nouvelle-Guinée ou encore dans les Etats fédérés de Micronésie.
C'est la troisième épidémie que connaît la Nouvelle-Calédonie, déjà frappée par le Chikungunya en 2011 puis en 2013 , en provenance, à l'époque, d'Indonésie.
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie recommande aux voyageurs revenant de ces pays de prémunir des piqûres grâce à l'utilisation quotidienne de répulsifs efficaces et de signaler tous maux de tête,douleurs articulaires ou fièvre à leur médecin traitant, dès apparition des premiers symptômes.