publicité

Chikungunya: un nouveau cas importé de Tonga

C'est le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie qui l'annonce aujourd'hui : un nouveau cas importé de Chikungunya vient d'être recensé alors que le virus ne circulait plus depuis octobre dernier.

  • Par Gonzague de La Bourdonnaye
  • Publié le
On croyait avoir un peu de répit avec le Chikungunya . Mais le virus, transmis de jour seulement, par le moustique Aedes aegypti a repris du service en Nouvelle-Calédonie après plusieurs mois d'accalmie puisqu'il ne circulait plus depuis octobre dernier.
Cette fois, le premier cas importé de "Chik" , en 2014, nous vient directement de Tonga. Il faut savoir que plusieurs épidémies sévissent actuellement dans le Pacifique, notamment à Tonga, en Papouasie Nouvelle-Guinée ou encore dans les Etats fédérés de Micronésie.
C'est la troisième épidémie que connaît la Nouvelle-Calédonie, déjà frappée par le Chikungunya en 2011 puis en 2013 , en provenance, à l'époque, d'Indonésie.
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie recommande aux voyageurs revenant de ces pays de prémunir des piqûres grâce à l'utilisation quotidienne de répulsifs efficaces et de signaler tous maux de tête,douleurs articulaires ou fièvre à leur médecin traitant, dès apparition des premiers symptômes.

Sur le même thème

  • santé

    Des avancées majeures dans la recherche sur Alzheimer

    En cette journée mondiale consacrée à la maladie, l'association France Alzheimer Nouvelle-Calédonie se félicite de la trouvaille d'une start-up française. Elle a récemment mis au point un test sanguin, qui devrait permettre d'identifier plus précocement la maladie. 

  • santé

    Une campagne d'information et de dépistage de l'hépatite B

    La direction des Affaires sanitaires et sociales (Dass) du gouvernement organise six sessions d’information et de dépistage gratuites de l’hépatite B dans toute la Nouvelle-Calédonie, entre mardi 3 et vendredi 27 septembre. 

  • santé

    Quel contrôle pour les professionnels de santé ?

    L’affaire du médecin qui aurait escroqué la Cafat pose questions quant aux contrôles menés par l’organisme sur les pratiques des professionnels de santé et sur le fonctionnement du conseil de l'ordre des médecins, resté sourd aux alertes lancées par des confrères du médecin incriminé. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play