L'Union Calédonienne va déposer un recours pour annuler les élections en province sud

élections provinciales
dépôt recours UC
©NC 1ère
Fin du suspense, l'UC a confirmé, ce jeudi soir, avoir décidé de déposer un recours pour demander l'annulation des élections dans la province sud de la Nouvelle-Calédonie. Le parti indépendantiste dénonce le "laxisme de l'Etat".
"L'Union Calédonienne condamne le laxisme de l'Etat concernant l'établissement des listes électorales spéciales tel qu'inscrit dans la Constitution Française et dans la loi organique. C'est pourquoi, au vu des problèmes rencontrés lors de ce scrutin, aussi bien au niveau des personnes ne devant pas figurer sur les listes, que de celles qui ont été injustement radiées de ces listes en province sud, le mouvement d'Union Calédonienne s'engage à déposer un recours en vue de l'annulation des élections du 11 mai 2014 en Province Sud".
 
Ce jeudi soir, l'Union Calédonienne a donc clairement confirmé sa volonté de tout tenter pour faire annuler les élections en province sud.
 
Pour le moment, il s'agit d'une démarche engagée par le parti indépendantiste et non pas par la liste unitaire "Construisons notre nation arc en ciel" qui a obtenu 7 sièges dans l'assemblée de la province sud ( il a manqué quelques dizaines de voix à cette liste pour obtenir un 8e siège lors de la répartition à la proportionnelle).
répartition sièges UC NC
©NC 1ère

L'Union Calédonienne dénonce le "laxisme de l'Etat" dans la gestion du corps électoral spécial de Nouvelle-Calédonie et réaffirme sa volonté de veiller "à ce que le calendrier du processus de décolonisation et d'émancipation, ainsi que I'ensemble des engagements de l'Etat français, soient respectés."

 
Toujours dans ce communiqué, l'UC explique aussi sa stratégie pour la mise en place des institutions calédoniennes après ce scrutin du 11 mai.
Ce vendredi, aux  Îles Loyauté, le parti soutiendra bien sûr son candidat Néko Hnépéune qui est arrivé confortablement en tête.  Dans le sud face à l'alliance majoritaire des non indépendantistes, l'Union Calédonienne proposera un candidat de sa liste "Contruisons notre nation arc en ciel". 
Et surtout en province nord, l'UC soutiendra dès le premier tour le candidat Paul Néaoutyine du Palika et proposera "un candidat au poste de 1er vice-président afin d'assumer ensemble la majorité absolue dans l'institution."
 
Enfin l'Union Calédonienne" appelle à la formation d'un seul groupe au congrès de Nouvelle-Calédonie qui rassemblerait les 25 élus "indépendantistes et nationalistes" issus des trois provinces de l'archipel.