publicité

Elections européennes en Nouvelle-Calédonie: mode d'emploi

J-4 avant les élections européennes. Au total 751 eurodéputés seront élus dans les 28 états membres. Parmi eux, il y aura un représentant du Pacifique français.

  • Par Dave Wahéo-Hnasson (A.P)
  • Publié le , mis à jour le
Au total, 751 eurodéputés siègeront à Strasbourg. Parmi les représentants français, il y aura 3 élus pour l’Outremer. 1 pour la Zone Atlantique, 1 Pour la Zone Océan indien et 1 autre pour la Zone Pacifique. C’est ce dernier qui représentera la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis et Futuna. Il aura un mandat pour 5 ans et siègera donc  au Parlement européen à Strasbourg.
Son rôle : défendre les intérêts de la Zone Pacifique et de l’Outremer. 
En 2014, rien que pour la section Pacifique. Il y a environ 381 000 électeurs.
 
Cette année, de nombreux calédoniens figurent sur les différentes listes. On y trouve par exemple Marie Claude Tjibaou pour les socialistes, Bianca Henin pour le FN, Gérard Reignier pour les divers gauches, Erwan Mutez pour l’UPR, Sam Léonard pour l’UDI et enfin l’eurodéputé sortant Maurice Ponga pour sur une liste UMP.Il est d’ailleurs le second Calédonien à  avoir siéger au sein du Parlement européen. Le premier ayant été Dick Ukeiwé, de 1989 à 1994.
 
Ce dimanche 25 mai en Nouvelle-Calédonie, 175 000 électeurs sont appelés aux urnes, voteront avec eux, les 83 autres ressortissants de l’Union européenne, installé sur le Caillou.
 
C'est un scrutin de liste à la proportionnelle, à un seul tour  sans panachage ni vote préférentiel, entre les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages.

Ouverture des 263 bureaux de vote de Nouvelle-Calédonie à huit heures. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play