Journée sous haute tension à Saint Louis: deux gendarmes blessés par arme à feu et plusieurs interpellations

sécurité
Véhicule brûlé à Saint Louis
©NC 1ère
Situation très tendue ce mardi à la tribu de Saint Louis (Mont-Dore), située aux portes de la ville de Nouméa. Un minibus a foncé sur un véhicule de gendarmerie et deux gendarmes ont été blessés par arme à feu. Le détail de cette journée avec le commandant de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie.
Ce mardi soir, la confusion règne toujours à Saint Louis (Mont-Dore), où la circulation a été une nouvelle fois régulièrement perturbée tout au long de la journée.
Les interruptions sont le fait des gendarmes eux-mêmes qui réalisent des opérations de sécurisation pour permettre justement aux automobilistes de passer.
Des opérations parfois tendues, ce qui explique ce communiqué de la mairie du Mont Dore qui déconseille aux automobilistes de circuler et leur demande de se tenir informés de la situation auprès des médias.

Les témoins parlent d’affrontements violents entre les jeunes de la tribu et les forces de l’ordre et des tirs de flash ball.

Deux gendarmes ont été" blessés par balles" au cou et dans le dos, "légèrement" selon le commandant de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie au cours des échauffourées de ce quatrième jour de tension.

13 personnes ont été interpellées vers 7 h 30 ce matin par les forces de l’ordre. Le conducteur d'un minibus avec onze personnes à bord toutes fortement alcoolisées, a forcé le barrage de la gendarmerie situé à l'entrée de la tribu et a volontairement foncé dans un véhicule de gendarmerie....

Le détail de cette journée à Saint Louis très tendue avec le Colonel Guérin, commandant de la gendarmerie en Nouvelle Calédonie ( interrogé par Charlotte Mestre)

itv guérin


Ce mardi, les habitants du Mont-Dore ont exprimé une fois de plus leur ras le bol et parfois leur exaspération des blocages à répétition et des "caillassages" qu’ils subissent depuis samedi, mais aussi de façon répétée tout au long de l'année. Certains d'entre eux envisager de manifester ce mercredi devant le haut commissariat à Nouméa.

Le haut-commissaire qui justement monte le ton dans un communiqué diffusé ce mardi soir:"Le Haut-Commissaire de la République tient à rappeler l’engagement et la mobilisation de la gendarmerie nationale pour assurer la sécurité des automobilistes aux abords de SaintLouis sur la commune du Mont-Dore.Depuis trois jours, des petits groupes d’individus tentent de bloquer les voies de circulation sur la RP1 et se livrent à des
actes d’agression inqualifiables à l’encontre des habitants et des forces de l’ordre. Ces faits, que rien ne saurait justifier, sont inadmissibles et appellent des autorités une réponse ferme.Des unités de gendarmes mobiles ont donc été déployées depuis samedi et assurent des opérations de maintien de l’ordre quinécessitent, parfois, d’interrompre momentanément la circulation. Par ailleurs, des interpellations ont eu lieu au cours de la matinée. Le Haut-Commissaire en appelle au sens des responsabilités de chacun afin que cet épisode de violence cesse."