La situation à Saint Louis: un minibus fonce sur un véhicule de gendarmerie, treize personnes interpellées

sécurité
regain de tension saint louis
©NC 1ère
Opération en cours à Saint Louis (Mont-dore), un minibus a foncé sur un véhicule de gendarmerie. Treize personnes ont déjà été interpellées. Ce sont les forces de l'ordre qui organisent une circulation alternée aux abords de la tribu afin d'assurer la sécurité des automobilistes.
Un groupe d'individus à bord d'un minibus a décidé de prendre pour cible un véhicule de gendarmerie.

Une agression qui a conduit la gendarmerie a réagir immédiatement en procédant à l'interpellation de treize personnes :le conducteur et les passagers de cette voiture bélier mais aussi des "caillasseurs" venus soutenir l'opération minibus. Ils ont tous été placés en garde à vue. 

Sur place, c'est le jeu du chat et de la souris ! Plusieurs témoins ont entendu des coups de feu: balles réelles ou tirs de flash ball des forces de l'ordre? 
Dans tous les cas, c'est la preuve que la situation est très tendue...

Deux gendarmes ont été blessés par balles, l'un au cou et l'autre dans le dos, mais leurs jours ne sont pas en danger.

La circulation est donc par moments totalement interrompue puis rouverte par les forces de l'ordre afin de garantir la sécurité des automobilistes et de poursuivre l'opération en cours.

Si vous n'êtes pas dans une situation d'urgence, il est donc fortement déconseillé de circuler devant la tribu de Saint Louis à l'heure où nous publions...voir ci-dessous le communiqué du maire du Mont-Dore.

D'autres informations à suivre, restez à l'écoute de Radio NC 1ère avec un point complet à midi.


"Le Maire du Mont-Dore tient à informer ses administrés que la Ville met tout en œuvre pour accompagner l’Etat et la Gendarmerie Nationale dans son rôle de maintien de l’ordre public et de garant de la libre circulation sur le territoire communal. 
Il recommande cependant, la plus grande prudence et les invite à écouter attentivement les points infos effectués par les médias régulièrement tenus informés de la situation. Le Maire Eric Gay."