nouvelle calédonie
info locale

La Nouvelle-Calédonie, cheville ouvrière de la coopération franco-vanuataise…

coopération régionale
convention NC VANUATU
©NC 1ère
Les représentants de la Nouvelle-Calédonie et du Vanuatu ont validé ce jeudi les projets qui pourront bénéficier des financements alloués par la France et la Nouvelle-Calédonie, dans le cadre de la convention pluriannuelle de développement en faveur du Vanuatu. 
Une enveloppe de 33 millions de francs cfp qui permettra d’améliorer le quotidien des populations les plus enclavées.
Sur les 19 présentées, 8 opérations ont été adoptées ce matin. Il s’agit notamment de soutenir les micro-projets dans les régions les plus reculées, comme l’Ouest de l’île de Santo, mais aussi de financer d’importantes infrastructures en matière de santé. C’est ainsi que le programme CASTOR a permis la rénovation du dispensaire de Tassiriki, inauguré le mois dernier en présence de l’ambassadeur de France au Vanuatu, Michel Djokovic.

itv djokovic

 

Autre secteur prioritaire de cette convention de coopération : l’éducation, avec cette année le financement de trois campus numériques sur les îles Pentecôte, Torba et à Luganville. Une opération particulièrement soutenue par les autorités calédoniennes, comme l’explique Sonia Backès, co-présidente des travaux de la commission mixte. 

backes vanuatu

 


Publicité