L'UC demande une nouvelle fois la résiliation du protocole signé avec VALE NC et ERAMET concernant Prony et Pernod

politique
 NC NICKEL CDP
©NC 1ère
Le parti indépendantiste demande l'arrêt des exportations de minerais bruts de nickel et interpelle de nouveau la province sud pour obtenir la résiliation du "protocole d'accord général" signé avec VALE NC et ERAMET concernant les permis de recherche de Prony et Pernod.
A l'issue de son comité directeur qui s'est réuni au cours du weekend, l'Union Calédonienne a tenu a réaffirmer sa vision de la stratégie nickel en Nouvelle-Calédonie. Deux points ont été particulièrement évoqués:
- D'abord l'attitude à adopter face aux demandes pressantes venues de l'étranger pour acheter les minerais bruts de nickel, l'une des conséquences directes de "l'embargo indonésien". L'Union Calédonienne se positionne clairement pour l'arrêt de l'exportation des minerais bruts et "demande aux institutions de mettre en place un dispositif commun visant à cadrer les exportations sans rente métallurgique et de mettre en place une taxe à l'exploitation de ce minerai à l'instar de celle qui a été créée aux Philipinnes".
-L'autre prise de position de l'Union Calédonienne concerne les permis de recherche de Prony et de Pernod. L'UC demande une nouvelle fois à la province sud "de résilier le protocole d'accord général signé avec VALE NC et ERAMET".

Les précisions de Gérard Reignier, Union Calédonienne ( interrogé par Sylvain Duchampt et Michel Bouilliez de NC 1ère)

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live