Paul Néaoutyine (Uni-Palika): "il faut participer au Comité des Signataires pour défendre ses positions"

comité des signataires
MEDETOM Néaoutyine
George Pau Langevin, ministre des Outre-mer et Paul Néaoutyine, président de la province nord. ©MOM (Ministère des Outre-mer)
A 24 heures du Comité des Signataires de l'Accord de Nouméa, les rendez-vous préparatoires s'achèvent à Paris.  Paul Néaoutyine et la délégation Uni-Palika ont été les derniers a être officiellement reçus au ministère des Outre-mer.
Lors de son entretien avec George Pau Langevin au ministère des Outre-mer, Paul Néaoutyine a défendu pendant plus de deux heures et demi ses positions sur les quatre sujets qui seront à l'ordre du jour ce vendredi du Comité des Signataires: l'avenir institutionnel, le corps électoral, le nickel et le transfert de l'article 27. 

A l'issue de cette rencontre avec la ministre des Outre-mer, le président de la province nord de la Nouvelle-Calédonie a insisté sur la nécessité de participer à cette réunion annuelle entre tous les partenaires de l'Accord de Nouméa pour "défendre ses positions".

Le Palika exprime donc clairement sa volonté de ne pas pratiquer la politique de la chaise contrairement à l'autre grand parti du FLNKS, l'Union Calédonienne qui a décidé de "boycotter" ce 12e Comité des Signataires.

Les précisions de Paul Néaoutyine (interrogé par Angélique Souche, envoyée spéciale à Paris)

ITV Neaoutyine langevin