Lifou: le commandant de la gendarmerie de Wé a demandé sa mutation

faits divers
mutation gendarmerie
Un véhicule de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie ©NC 1ère
Les coutumiers de la chefferie de Lössi, qui réclamaient le départ du commandant de la gendarmerie de Wé, ont finalement obtenu gain de cause. Le calme est donc revenu à Lifou.
Le grand chef et des responsables coutumiers de Lössi avaient contesté les conditions d’interpellation de Jonathan Boula, le fils du grand chef, après avoir pourtant collaboré avec les gendarmes pour le remettre à l’avion et rejoindre le Camp Est.
Il y a une dizaine de jours, Jonathan Boula a été condamné par le tribunal de Lifou à un an de prison ferme et à six mois de sursis pour coups et violence volontaire. 

Les coutumiers kanak avaient réclamé le départ du chef de la gendarmerie de Wé, ils ont donc obtenu ce qu'ils exigeaient...
Même si officiellement, c’est le commandant de la gendarmerie, mis au repos pour quinze jours à Nouméa, qui a demandé sa mutation...
 

Les précisions sur cette sortie de crise du commissaire délégué aux Îles Loyauté, Frédéric Eymard, ( interrogé par Caroline Moureaux).


eymard 1

eymard 2