Le letchi calédonien : produit de "luxe" à Nouméa, abondant à Houaïlou

consommation
Prix du kilo de letchi
©NC1ère
A Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, le prix au kilo du letchi dépasse actuellement les 2.000 francs CFP. Beaucoup de consommateurs attendent avec impatience la fête du Letchi de Houaïlou pour pouvoir déguster le fruit, à un tarif plus raisonnable. 
Sur le marché de Nouméa, le letchi se vend environ 2.200 francs CFP au kilo.  Si certains n’hésitent pas à vanter le goût et la texture, « exceptionnelles » du letchi de Plum, le prix, lui, fait moins sourire. 
 
En métropole, le letchi, est moins cher qu’en Nouvelle-Calédonie. D’après une Métropolitaine présente sur le marché de Nouméa, le kilo de letchi, en provenance de Madagascar, se vend environ 5 euros, soit 600 francs CFP. 
 
Pour la fête du letchi de Houaïlou, les producteurs promettent un prix au kilo de 500 francs CFP. L’association des producteurs de letchis de Houaïlou estime que la production sera au minimum de 50 tonnes, ce qui laisse promettre une année exceptionnelle. L’écoulement des fruits est prévu de fin novembre à fin janvier.
 
Retrouvez le reportage en images de Karine Arroyo et Nicolas Fasquel pour NC1ère : 

 

Contrairement à l’an dernier, les vergers sont généreux en cette période de l’année. En témoignage l’abondance de grappes de fruits rouges en abondance.
 
Les estimations concernant la production ont même été revues à la hausse tout récemment. « Cette semaine, avec les derniers raffinages des productions, on est revenu à un chiffre qui me paraît extrêmement pointu en termes d’appréciation et qui est de 80 tonnes », expliquait Florent Eurisouké, le président de l’association des producteurs de letchi de Houailou (APLH). 
 
Pour l’APLH, Le climat propice et les abeilles ont favorisé la belle production de cette année. 
 
Florent Eurisouké réagissait au micro de Marguerite Poigoune pour NC1ère : 

ITW Eurisouke 261114