Deux nouvelles victimes du chikungunya en Polynésie

chikungunya
chikungunya 15/11/2013
En Polynésie française, le chikungunya a fait deux nouvelles victimes, la semaine dernière. Sur l'archipel, le nombre de personnes atteintes du virus dépasse les 11.000. 
En Polynésie, le virus du chikungunya continue sa flambée. La semaine dernière, il a fait deux nouvelles victimes, qui viennent s’ajouter aux deux autres personnes, décédées en milieu de mois. 
 
Un bébé de huit jours et un homme âgé de 80 ans, qui souffrait d’une insuffisance rénale, sont décédés des suites de la maladie. 
 
Selon les estimations de la Direction de la santé polynésienne, 11.229 personnes seraient touchées par le chikungunya, dont 95 % de cas à Tahiti et Moorea. 141 hospitalisations ont été enregistrées à ce jour. 
 
Les consultations, de leur côté, explosent. A titre d’exemple, en l’espace d’à peine une semaine, entre le 10 et le 16 novembre derniers, environ 4.000 malades se sont rendus chez leur médecin, soit une fois et demie de plus que la semaine précédente. 
 
En Nouvelle-Calédonie, sept cas de chikungunya, tous importés de Polynésie, ont été recensés à ce jour. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live