L'agresseur présumé des deux cyclistes maintenu en détention provisoire

faits divers
Saint-Louis - Nouvelle-Calédonie
Saint-Louis (image d'archives) ©NC1ère
L'auteur présumé des coups portés aux deux cyclistes, violemment agressés dimanche matin sur la RT1, à hauteur de la tribu de Saint-Louis, s'était présenté lundi à la gendarmerie lundi. Il devait comparaître en comparution immédiate mercredi après-midi, mais le procès a été reporté. 
L'agresseur présumé des deux cyclistes, qui avaient été violemment attaqués dimanche dernier alors qu'ils circulaient à hauteur de Saint-Louis, n'a pas été présenté au tribunal en comparution immédiate mercredi après-midi, comme il avait été annoncé. 

L'avocate de la défense, qui avait été commise d'office, et le prévenu ont demandé un délai pour préparer la défense. Le procès est donc reporté au 22 décembre prochain. 

La Procureur de la République a demandé le maintien en détention provisoire du prévenu, demande suivie par le tribunal.

Dimanche matin, alors qu’ils circulaient à vélo sur le RP1, en direction de Nouméa, deux cyclistes avaient été violemment agressés à hauteur de la tribu de Saint-Louis par un individu qui s’est précipité sur eux, sans raison apparente.

Le plus âgé des deux s’était retrouvé roué de coups alors qu’il était à terre, tandis que le premier, qui tentait de s’interposer, avait eu le nez cassé. Ils s’en étaient tirées chacun avec une ITT (interruption temporaire de travail) de respectivement deux et un jour. Un des vélos des victimes, rendu hors d'usage, coûtait 1,2 millions de francs CFP. 
 
Lundi après-midi, l’auteur présumé des coups s’était présenté de lui-même à la gendarmerie. Agé de 21 ans, le prévenu avait déjà été condamné en 2012 pour vol. Il comparaîtra le 22 décembre pour violence en état d'ivresse et dégradation de biens. 

Retrouvez le reportage en images de Judith Rostain et Françoise Huedro pour NC1ère : 

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live