publicité

Le téléthon de Nouvelle-Calédonie va fêter ses 20 ans

En Nouvelle-Calédonie, le téléthon va fêter son vingtième anniversaire le weekend prochain. Avec comme objectif : franchir la barre des 20 millions de promesses de dons. 

Téléthon (image d'archives) © NC1ère
© NC1ère Téléthon (image d'archives)
  • Par Elif Kayi
  • Publié le
Cette année, le Téléthon se tiendra le weekend prochain en Nouvelle-Calédonie. Une année un peu symbolique, puisque ce dernier fête son vingtième anniversaire. 
 
Sur la Caillou, cette vingtième édition sera marquée par de nombreuses manifestations, avec, par exemple « Les tables de l’amitié ». Certaines manifestations se sont déjà déroulées il y a quelques temps, comme la première édition de « Nageons pour le Téléthon » qui s’est tenue au mois de novembre à la piscine de Koutio.
 
Il existe des téléthons (contraction des deux mots télévision et marathon) un peu partout dans le monde. Le but de tous est de recueillir de l’argent pour des oeuvres caritatives. 
 
En France, le téléthon apparaît pour la première fois en 1987, chapeauté par l'Association française contre les myopathies (AFM), qui souhaite récolter des fonds pour financer la recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires. Dix ans plus tard, le record de promesses de dons est atteint avec plus de cent millions d’euros. 
 
En Nouvelle-Calédonie, où l’objectif est, comme en métropole, la collecte de dons en faveur de la recherche contre toutes les maladies génétiques, le premier téléthon s’est déroulé en 1994. 
 
En 2012, les promesses de dons avaient atteint 17 millions de francs CFP et environ 17,7 millions l’année suivante. L’objectif de cette année est d’atteindre le cap des 20 millions. 
 
Robert Racapé, coordinateur du Téléthon, était l’invité du JT de mercredi 3 décembre. 
 
« L’AFM utilise les dons du téléthon pour 81% à la recherche », explique-t-il. « La recherche, ça sert à tout le monde et ça sert aussi à toutes les maladies rares, et les myopathies. La Nouvelle-Calédonie en bénéficie naturellement . »
 
Les fonds servent aussi à des visites de médecins de l’AFM en Nouvelle-Calédonie. Il existe aussi une antenne de l’AFM sur le territoire qui peut aider financièrement sur certains dossiers de patients, en plus des aides déjà disponibles. 
 
En Nouvelle-Calédonie, on estime qu’environ 60 cas par an sont présentés et soumis à un diagnostic.  
 
Retrouvez l’intégralité de l’entretien conduit par Gwen Quemener pour NC1ère : 
Robert Racapé coordinateur du Téléthon au JT de NC 1ère (03/12/2014)

Sur le même thème

Les tweets de NC 1ère

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play