nouvelle calédonie
info locale

La chute annoncée du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (MAJ)

gouvernement de nouvelle-calédonie
gouvernement photo famille gouvernement
©NC 1ère
Demain mardi, le gouvernement Ligeard aura probablement vécu. Après le refus du FPU de voter le texte de loi de pays sur la réforme fiscale, les membres Calédonie Ensemble du gouvernement devraient annoncer leur démission, enterrant du même coup le Contrat de Gouvernance Solidaire, signé en juin.
Mardi 16 décembre sonnera probablement la fin du 1er Gouvernement Ligeard. En cause? Le refus du Front pour l'Unité de voter le texte sur la contribution additionnelle de l'impôt sur les sociétés et son intention de voter contre le package des projets de loi de pays portant création de la CAIS, réformant l'impôt sur les revenus des valeurs mobilières et créant la CCS, la contribution calédonienne de solidarité.
Trois textes qui visaient à dégager de nouvelles recettes fiscales alors que les finances publiques calédoniennes sont en grande difficulté. La décision du FPU signe aussi l'enterrement du contrat de gouvernance solidaire qui liait les trois formations loyalistes Calédonie Ensemble, le FPU et l'UCF, depuis juin dernier et la formation du gouvernement Ligeard. Comme il l'avait annoncé,  le parti de Philippe Gomes  ( Calédonie Ensemble) s'apprête donc à annoncer, ce mardi,  la démission de ses membres du gouvernement, entraînant de facto la chute du gouvernement Ligeard.


Compte-rendu en images de la séance du Congrès signé Thérèse Waïa et Philippe Kuntzmann:
 



Réactions politiques recueillies par isabelle Braouet et Sylvie Hmeun:




 

Publicité