Sydney: prise d'otage islamiste en plein centre ville (MAJ fin de la prise d'otages mardi. Bilan 3 morts dont le forcené

australie
prise d'otage
©AFP
Une vingtaine de personnes ont été prises en otage, ce lundi matin,  dans un café du centre de Sydney par un ou deux hommes armés. Les otages ont été forcés de brandir une bannière portant des inscriptions islamistes en arabe.MAJ La prise d'otages a pris fin ce mardi matin (3 morts).
Plusieurs personnes sont retenues en otages depuis ce lundi midi dans un café de Sydney. Ces clients ou salariés Lindt Chocolat Café ont été vus avec les mains en l'air à travers la fenêtre, derrière un drapeau portant des mentions islamistes en arabe, qu'ils étaient a priori forcés de brandir.
Des coups de feu ou explosions ont également été entendus aux abords de ce café, . Les médias australiens parlent d'au moins deux preneurs d'otages et dix à vingt personnes retenues. La police australienne évoque, de son côté, un seul preneur d'otage et un nombre indéterminé d'otages.
preneur d'otage-151214
Photo du preneur d'otage ©7 news

La police a bouclé la zone de Martin Place, située dans un quartier très fréquenté de Sydney et les bâtiments des alentours ont été évacués. Les forces de l'ordre ont également  recommandé aux passants et journalistes de se tenir éloignés des fenêtres. 

Peu avant l'annonce de la prise d'otages, la police avait annoncé l'arrestation d'un homme à Sydney dans le cadre d'une enquête sur la préparation d'attentats en Australie.
Le suspect, âgé de 25 ans, a été interpellé dans le cadre «d'investigations en cours sur la préparation d'un attentat sur le territoire australien et l'aide au voyage de citoyens australiens vers la Syrie pour participer à des activités armées», selon un communiqué de la police.
En septembre, l'Australie, engagée aux côtés des Américains dans la lutte contre l'organisation Etat islamique (EI), avait relevé son niveau d'alerte face à la menace terroriste représentée par les combattants australiens djihadistes de retour d'Irak et de Syrie. Un djihadiste australien, présent en Syrie, avait également appelé les islamistes présents en Australie à égorger, au hasard, n'importe quel passant "infidèle" (non musulman) dans la rue.

MAJ 16HOO: 3 otages ont réussi à s'enfuir, en courant, du "Lindt chocolat cafe" et se sont réfugiés auprès des policiers qui encerclent l'établissement.

MAJ 6H00 Mardi: fin de la prise d'otage. Bilan 3 morts dont le forcené.