Tarifs bancaires: poursuite de la baisse en 2015

banque
Banques calédonie-O50613
©NC 1ère
Signature, ce lundi, d'un accord entre les banques (NC) et le Haut-commissaire visant à baisser les tarifs bancaires particulièrement élevés en Nouvelle-Calédonie. Objectif: réduire de 50% d'ici 2017 l’écart moyen entre les tarifs calédoniens et métropolitains sur certains services.
L’accord intervenu hier lundi devrait déjà permettre de réduire cet écart de 28% dès l'an prochain (2015).  Ce nouvel accord remplace celui, signé fin 2013 entre l'Etat et les banques calédoniennes et qui avait, notamment conduit à une oporemière baisse des frais de compte, à la gratuité des chèques de banque (service jusque là très cher) ou encore au gel d'un certain nombre d'autres services bancaires , voire au maintien de leur gratuité comme par exemple le retrait d'espèces dans un guichet. 
Le nouvel accord signé hier réduit encore l'écart du coût des frais de tenue de compte entre la Calédonie et l'hexagone (-31%) 
et déclare améliorer l’offre Internet en supprimant par exemple la limite de trois virements gratuits par mois à destination de la Nouvelle-Calédonie. Une décision effective dès le 1er janvier 2015.
Enfin, les banques calédoniennes reconnaissent qu'elles seront probablement amenées à aller plus loin l'année prochaine, notamment en plafonnant le montant - souvent exorbitant-  des commissions d’intervention prélevées en cas de dépassement de découvert autorisé, comme la loi bancaire l'y oblige désormais.
Selon le Haut-Commissariat, un texte d’application de cette loi bancaire devrait paraître, dans les prochaines semaines, en Nouvelle-Calédonie.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live