Vincent Bouvier: "nous ne pouvons pas nous satisfaire de la situation actuelle"

gouvernement de nouvelle-calédonie
vincent bouvier
Vincent Bouvier, Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie sur le plateau du journal télévisé de NC 1ère ©NC 1ère
Depuis cinq semaines le gouvernement calédonien n'a plus de présidence. Invité du journal télévisé, Vincent Bouvier, le Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, a insisté sur la nécessité de sortir de cette situation en privilégiant pour le moment le dialogue.
La chute, le 16 décembre dernier, du gouvernement  de Nouvelle-Calédonie a entraîné la formation d'un nouveau gouvernement le 31 décembre. Mais ce dernier n'arrive pas à élire son/sa président(e) en raison des dissensions dans la famille non-indépendantiste. Calédonie Ensemble et le Front pour l'Unité-Rassemblement se sont installés dans une guerre d'usure depuis cinq semaines revendiquant la légitimité d'obtenir la présidence de l'institution.

Lors de la précédente convocation du gouvernement, Calédonie Ensemble et le Front pour l’Unité ont maintenu les deux candidatures respectivement Philippe Germain et Cynthia Ligeard. Aucun de ses deux candidats n'a pas bien sûr réussi à faire  le plein des voix dites « loyalistes », d’autant plus que Sonia Backès, la membre du gouvernement de l’UCF a décidé de s'abstenir dans un tel contexte... 

Vendredi dernier, 24 heures après les propos tenus par George Pau Langevin à l'Assemblée nationale, Vincent Bouvier le Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a annoncé la convocation des membres du gouvernement pour procéder à une nouvelle élection ce jeudi.

Le point avec Brigitte Whaap et Philippe Kuntzmann de NC 1ère

Invité du journal télévisé, Vincent Bouvier, Haut-commissaire de la République, a expliqué qu'il poursuit ses entretiens avec toutes les composantes politiques concernées par ce "blocage". " Rien est exclut à ce jour , surtout si la situation se cristallisait " a précisé le Haut-commissaire mais pour le moment l'Etat continue de privilégier le dialogue.

Autre sujet évoqué par Vincent Bouvier, la composition des commissions administratives chargées de réviser les listes électorales spéciales de Nouvelle-Calédonie.

L'intégralité de l'interview de Vincent Bouvier (interrogé par Nadine Goapana)