publicité

L'actu en bref de ce mardi 27 janvier 2015

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Rédactions (avec GLB)
  • Publié le

Macabre découverte à Nouméa:

Un cadavre a été trouvé hier dans un appartement des Tours de Saint-Quentin,  à Nouméa. La Police a procédé toute la journée à une enquête de voisinage afin d'identifier le mort...et de connaître les causes de ce décès.
 

Rentrée progressive  pour les 300  étudiants de l’IUFM, l’institut universitaire de formation des Maitres:


Les étudiants en 1ère année DE MASTER d’histoire géo sont rentrés cette semaine. Dans l’ après midi, les futurs professeurs des collèges et lycées,  en science de la vie et de la terre, ont repris le chemin de la grande école…
Agés de 19  à 33 ans, ils ont tous des parcours différents mais les mêmes goûts pour l’environnement  et l’ envie d’enseigner, un jour « la brousse et le lagon ».
Par ailleurs, l’IUFM va changer d’appellation pour devenir au 1er février prochain l’Ecole Supérieure du professorat et de l’éducation, un nouveau nom déjà entériné dans l'hexagone.
 

Des chevaux calédoniens prennent le bateau: 

6 chevaux calédoniens ont pris la mer pour rejoindre Brisbane .
A bord, 2 étalons et une jument née et élevée dans le Pays qui ont  été vendus en Australie.
Le prix de la vente est confidentielle. Quand aux  3 autres chevaux , ils restent la propriété de l'éleveur mais sont partis chez notre voisin pour améliorer  leurs performances.
"Une exportation qui prouve la bonne qualité génétique de nos bêtes" selon Philippe JOUBERT, propriétaire de ces chevaux
 

L’Association Patrimoine et Histoire de Voh dénonce la gestion du dépotoir du village par le SIVOM VKP.

Depuis plusieurs mois, l'association constate une dégradation des conditions de traitements des déchets qui pourrait, selon elle, devenir néfaste à l’environnement et à la santé publique. Le 20 janvier, l’association a alerté les institutions par voie de courrier.
Des fumées toxiques néfastes à la santé des populations, des bacs de récupérations mal adaptés et des eaux usées et autres composants, déversés dans la mangrove, qui affecteraient la flore, les poissons et les crustacés. La liste des récriminations de l’association Patrimoine et Histoire de Voh est longue. (voir dépêche à suivre) .
 

Le nouveau président de l’IRD se fait encore désirer.

L’Institut de Recherche et de Développement, implanté essentiellement à Montpellier, dans 17 antennes Outre-mer et dans certains pays de l’hémisphère sud, attend depuis le mois de juin un successeur à Michel Laurent.
Le président sortant, qui assure son propre interim, avait été nommé en  2010 pour un mandat de quatre ans.
Depuis plus de six mois, ses deux ministères de tutelle (ministère de la Recherche, et Ministère des affaires étrangères) ne sont pas parvenus à se mettre d'accord. Les syndicats de l’Institut se déclarent exaspérés.
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play