publicité

Les chefs d'établissements de l'enseignement public font leur rentrée

Après les étudiants, les chefs d’établissements de l’enseignement public de Nouvelle-Calédonie font leur rentrée. Ce matin, le vice-recteur Patrick Dion leur a présenté les principales orientations pour l’année 2015. 

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Sheïma Riahi (avec Martin Charmasson)
  • Publié le
68 875 élèves feront leur rentrée prochainement dans le 1er et le second degré, ainsi que dans l’enseignement agricole. Ils seront guidés par prés de 2000 enseignants. Trois priorités ont été fixées aux chefs d’établissements pour cette année 2015 : l’éducation morale et civique, un plan d’impulsion pour les mathématiques et la lutte contre l’illettrisme.

Le membre du gouvernement en charge de l’enseignement, André Jean-Léopold, a également participé aux débats. Il demande une vigilance particulière pour les élèves en difficulté notamment pour les élèves de 6e et 5e. Il se dit aussi favorable à des protocoles spécifiques de liaison entre le CM2 et la 6e pour éviter des situations de décrochage. Autre inquiétude pour les autorités,  l’absentéisme qui a des répercussions sur les résultats du baccalauréat. Et notamment dans la filière BTS.

Au-delà de ces difficultés, le vice-recteur a également rappelé aux chefs d’établissements le rôle de l’école. Il a fait référence aux attaques meurtrières du 7 janvier à Paris. Et à ces jeunes élèves, interrogés en classe, qui se sont félicités de ces actes meurtriers. « La République impose une exigence de raison et de justice » a-t-il rappelé. L’école doit donner une bonne personnalité aux jeunes. C’est aussi l’une des priorités de cette rentrée 2015.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play