Nouméa: le projet immobilier du 6e kilomètre pourrait ne jamais voir le jour

société
projet 6 nc
©NC 1ère
Le tribunal administratif de Nouméa a rejeté le recours du Fonds Social de l'Habitat. Ce jugement met en péril la concrétisation du projet immobilier des "Hauts de la mangrove", qui prévoyait la construction de 99 logements au 6e kilomètre.
Pour Stéphane Yoteau, directeur du Fonds Social de l'Habitat, la décision du tribunal administratif est une "catastrophe" qui détruit trois ans de travail, ainsi que la possibilité pour 99 familles d'obtenir un logement. Dans l'immédiat, le bailleur social ne prévoit pas de faire appel. 

Dès les premiers travaux de défrichement début mai 2014, la municipalité ainsi que le Comité de Défense du 6e kilomètre se sont opposés à la construction. Les arguments allant à l'encontre du projet se sont succédés : les habitants du 6e kilomètre ont mis en cause la surpopulation que pourrait engendrer un projet immobilier de cette envergure. Ils ont également soulevé le problème des risques de destruction des espaces verts de leur quartier, et de la disparition de certaines espèces de plantes endémiques. 

Satisfaite du jugement rendu par le tribunal administratif, Nady Dagostini, la présidente du Comité de Défense du 6e kilomètre, a néanmoins annoncé que "le comité reste vigilant et prêt à employer tous les moyens légaux de façon à contrecarrer ce projet".