nouvelle calédonie
info locale

Le tout nouvel Airbus A 400 M Atlas exceptionnellement à Tontouta

défense
A 400 M Tontouta
©NC1ère (GLB)
En tournée mondiale de présentation, le tout nouvel avion AIRBUS de transport militaire A 400 M a fait escale, le temps d'une journée, en Nouvelle-Calédonie, sur la base aérienne Paul Klein de Tontouta. Plusieurs centaines de personnes ont pu approché cet avion aux performances exceptionnelles.
Si le nouveau fleuron de la flotte Airbus, à vocation militaire, a su se faire désirer en connaissant quelques difficultés de calendrier avant sa mise en service, en 2013, , le résultat est là; un avion puissant, extrêmement maniable et aux performances incomparables. Un taux de montée impressionnant, un décollage et atterrissage possibles à pleine capacité même sur des pistes de 1500 mètres de long. L'avion militaire de dernière génération d'Airbus, amené notamment à remplacer - en mieux - les transallC160  de l'armée équivaut, est également un sérieux rival pour les Hercule C130 américains , dont la flotte est vieillissante. De nombreuses armées du monde  scrutent avec intérêt ses premiers pas; 174 exemplaires ont déjà été commandés par 8 pays différents. Et ce n'est sans doute qu'un début!
Transports de troupes mais aussi de marchandises ou encore de populations blessées par des catastrophes naturelles, l'A 400 M Atlas peut, par exemple, transporter jusqu'à 66 passagers sur civières, en plus du reste. Nécessitant deux pilotes et un mécanicien, doté de 4 hélices impressionnantes développant chacune 11000 chevaux ( 44000 au total), l'A 400 M est absolument tous terrains, - pays froids comme pays chauds - et semble donc particulièrement adapté pour remplir les missions régionales dévolues aux forces armées de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie; assistance aux populations, misions régionales communes de sécurité, etc... Son rayon d'action approche les 9000 kms.
Mais il ne faut pas rêver!!! En cette période de disette budgétaire - et compte-tenu des infrastructures de maintenance qu'il faudrait déployer localement ou dans la région, ce n'est pas du tout à l'ordre du jour. Et pour cause: un seul avion coûte la bagatelle de 135 millions d'euros, soit 16 milliards 200 millions de francs CFP pièce  ...
En fin de journée, l'A 400 M poursuivra son tour du monde vers Papeete avant de rejoindre directement, d'ici 72 heures, sa base d'origine dans l'hexagone.

L'A 400M ATLAS sur la base aérienne Paul Klein de Tontouta
L'A 400M ATLAS sur la base aérienne Paul Klein de Tontouta ©NC1ère(GLB)


A suivre  le reportage réalisé sur place par l'équipe de NC1ère TV ( Natacha Cognard et Michel Bouilliez):


 

Publicité