Les viandards condamnés à des peines de prison

justice
koné affaire
©NC 1ère
Trois jeunes hommes ont été condamnés à des peines de prison ce mercredi au tribunal correctionnel de Koné, pour avoir volé deux veaux sur une propriété de Pouembout en février dernier.
Une audience particulière ce mercredi matin au tribunal correctionnel de Koné, avec la forte mobilisation du syndicat des éleveurs de Nouvelle-Calédonie venus soutenir leur ami Paul Orcan, installé à Pouembout. L’éleveur de 80 ans, connu ici par son petit nom "Fitou" s’était porté partie civile dans cette affaire, tout comme le syndicat. L’homme est régulièrement victime de braconnage sur sa propriété et s’est donc dit satisfait des peines prononcées à l’encontre des trois prévenus.
 
L’un des viandards, déjà connu de la justice pour des infractions routières, a écopé de six mois de prison dont trois ferme, les deux autres de peines de prison avec sursis de six à dix mois.
 
Ces trois hommes, qui vendaient à leurs proches la viande braconnée, devront également rembourser 500 000 francs cfp à l’éleveur pour les bêtes tuées et pour le préjudice moral subi.
 
Enfin, la voiture dans laquelle ils transportaient la viande découpée a été confisquée.
Des peines qui ont valeur d’exemple a souligné l’avocat des parties civiles…