nouvelle calédonie
info locale

Cyclone Pam : le Vanuatu panse ses plaies

cyclones
Port-Vila pendant le cyclone PAM
Port-Vila pendant le cyclone PAM ©Unicef
6 jours après le passage dévastateur du cyclone Pam au Vanuatu, l'archipel panse ses plaies. Un formidable élan de solidarité internationale s'organise pour venir en aide aux sinistrés. La Nouvelle-Calédonie est aussi fortement mobilisée. 
« Je ne sais pas ce qui va nous arriver dans les prochains mois…Mais nous survivons ! ». Ces mots sont ceux d’un habitant de Tanna où la majeure partie des habitations n’a pas résisté à la violence des vents. Le cyclone PAM a tout dévasté sur son passage et les habitants ont tout perdu. 

Écoutez et regardez ces témoignages recueillis sur place par Claude Lindor  pour NC1ère

tanna témoignages



Selon la population, sept personnes auraient perdu la vie et beaucoup d’autres ont été blessées par le cyclone. Depuis Pam, 6 évacuations ont été opérées entre Tanna et Port-Vila, la capitale. Et pour la première fois, un casa a été dérouté hier pour une évacuation sanitaire. Il s’agissait d’évacuer rapidement un bébé à l’hôpital.

Les explications d’Isabelle Braouet, envoyée spéciale de NC1ère à Port-Vila

evasan vanuatu


Les habitants du Vanuatu font désormais face à la réalité. Et la seule solution aujourd’hui reste l’aide humanitaire. En Nouvelle-Calédonie, les dons Collectés au collège de Tuband partent ce matin direction le Vanuatu. C’est l’association Solidarité Tanna, qui se charge de tout rapatrier. Une quinzaine de personnes sont également du voyage, essentiellement des médecins, des infirmiers et un technicien. Ils vont apporter une aide médicale et évaluer les besoins sur place.

Écoutez Manuel Jalabert, chirurgien dentiste, et vice-président de l’association Solidarité Tanna (au micro de Malia Noukouan)

jalabert


La chambre d'agriculture de Nouvelle-Calédonie se mobilise aussi pour venir en aide au Vanuatu. Elle effectue une évaluation des besoins en semence et en petit matériel. 
 

Le reportage de Charlotte Risch, de José Solia et de Gaël Detcheverry pour NC1ère


Au Vanuatu, les entreprises sont également mobilisées. C’est le cas d’Unelco qui distribue l’eau et l’électricité sur l’île. Certes la société a des intérêts sur place, mais la mobilisation des agents venus notamment de Calédonie a permis de  remettre en état et d’alimenter les services prioritaires comme l’hôpital, l’aéroport, la station de pompage pour l’eau ou encore les télécommunications.

Écoutez Yves Morault, le PDG d’UNELCO, distributeur d’eau et d’électricité du Vanuatu (joint par Claudette Trupit)

unelco


Prés de 80 agents de Nouvelle-Calédonie, de Wallis et Futuna et de Polynésie française sont attendus à Port-Vila d’ici la semaine prochaine. D’après les premières estimations, les dégâts occasionnés par le cyclone PAM sur le réseau électrique se chiffrent à plus 100 millions de francs.

Élan de solidarité en quelques chiffres 

Le cyclone Pam a suscité une vive émotion dans tout le pays. Depuis quelques jours, les Calédoniens se mobilisent et font part de leur solidarité avec le Vanuatu. Selon la croix rouge 11 tonnes de vêtements, 150 kilos de claquettes, 102 tonnes d'eau, 105 kilos de sucre, 2 tonnes de riz, 2 tonnes de farine sont expédiées vers le Vanuatu. Les dons en espèces s'élèvent à 1,5 millions de francs CFP à Nouméa et à peu près la même chose à Koné. 

 
Publicité