Cyclone Pam au Vanuatu : la cathédrale de Port-Vila détruite

cyclones
église port-vila
La cathédrale du Sacré-Cœur de Port-Vila déjà partiellement détruite par le cyclone Uma en 1987. Cette fois, Pam a emporté une partie du toit. ©Brigitte Whaap NC 1ère
La cathédrale du Sacré-Cœur de Port-Vila n’a pas résisté aux vents violents de Pam. Partiellement détruite par le cyclone Uma en 1987, cette fois c’est une partie du toit qui a été emportée. L'évêque a appelé ses paroissiens à la solidarité.
Une semaine après le passage du cyclone Pam, le Vanuatu panse encore ses plaies. Les croyants, toutes religions confondues, se sont rassemblés aujourd’hui dans les églises et les temples pour assister à la messe du dimanche.

A Port-Vila, les catholiques ont découvert qu’une partie du toit de la cathédrale du Sacré-Cœur s’est envolée. En 1987, le cyclone Uma avait déjà partiellement détruit l’église. Ce matin, l’évêque a lancé un appel à la solidarité auprès de ses paroissiens afin de venir en aide aux plus démunis.

messe
A la cathédrale de Port-Vila, capitale du Vanuatu, l'évêque a appelé ses paroissiens à la solidarité afin d'aider les plus démunis ©Brigitte Whaap NC 1ère

Écoutez le récit d’Antoine Le Tenneur,  envoyé spécial de NC1ère à Port-Vila

messe port vila