Cyclone Pam au Vanuatu: dix jours sans aucune distribution de vivres

archives d'outre-mer
vanuatu 18
©René Molé NC 1ère
La communauté internationale est plus que jamais mobilisée pour venir en aide au Vanuatu, après le passage dévastateur du cyclone Pam. Mais à Port-Vila, la distribution de l’aide alimentaire par les autorités vanuataises se fait au compte-goutte...Photos et reportage.
Des équipes de secours, des tonnes et des tonnes de vivres, du matériel de reconstruction, chaque jour l’aide internationale afflue vers le Vanuatu qui peine à panser ses plaies après les dégâts occasionnés par le cyclone Pam…Jamais dans toute l’histoire de cet ancien condominium franco-britannique, indépendant depuis 1980, autant de pays se sont mobilisés pour lui venir en aide.

Au moment où  L’ONU  lance un appel de fonds à hauteur de 27,4 millions d’euros pour secourir l’archipel voisin de la Nouvelle-Calédonie, nos équipes de reportage ont pu constater sur place une réalité qui soulève de nombreuses questions sur la capacité des autorités vanuatais à relayer l'aide humanitaire…Sur Efate, île principale du Vanuatu, les habitants de certains quartiers, situés seulement  à quelques kilomètres du centre de capitale Port- Vila, ont du attendre dix jours pour assister à la première distribution de quelques kilos de riz par famille…

Le reportage d'Antoine Le Tenneur et de Brigitte Whaap de NC 1ère