publicité

Les "loyalistes" s'opposent à l'Etat sur la préparation du référendum

Les élus du congrès devaient rendre jeudi un avis sur l’avant-projet de loi organique relatif à la consultation sur l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté. Mais après de longs débats, le texte a finalement été majoritairement désapprouvé...

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
Comment sera établie la prochaine liste électorale pour voter au référendum?
 
Après 10 heures de débat dans l'hémicycle du Boulevard Vauban à Nouméa, les élus du Congrès de Nouvelle-Calédonie ont finalement émis un avis défavorable sur l'avant-projet de modification de la loi organique. Un texte préparé par l'Etat pour définir qui pourra ou non voter lors du (ou des) référendums de sortie prévus par l'Accord de Nouméa.
 
Impossible notamment pour les "loyalistes", qui sont majoritaire au Congrès, de valider un avant-projet de loi qui rejette l'inscription automatique des natifs de Nouvelle-Calédonie. Si la loi organique était ainsi modifiée, environ 55 000 personnes devraient fournir des justificatifs pour espérer pouvoir voter lors du référendum...Inaceptable pour le camp non indépendantiste, uni dans cette opposition, surtout que dans le même temps cet avant-projet de l'Etat propose de valider l'inscription automatique des personnes de statut coutumier...
 
Autre point de discorde, la composition des commissions spéciales de révision des listes...
 

Le reportage de Bernard Lassauce et de Claude Lindor de NC 1ère

 

CONGRES MODIF LOI ORGANIQUE

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play