L'actu calédonienne en bref de ce mercredi 1er avril 2015

L'actu en bref (2015)
©NC 1ère

Fin du mouvement social à Air Calédonie

Le syndicat des personnels d’Air Calédonie a suspendu sa grève mardi soir. Il demandait des engagements du gouvernement suite au mouvement des contrôleurs aériens. Autre préoccupation : les futurs travaux de voirie pour permettre le prolongement de la piste et la pleine utilisation de l’ATR 72. Le gouvernement s’est engagé par écrit à relancer le dossier. Le mouvement social a provoqué l’annulation de l’ensemble des 32 vols prévus mardi. Dans un communiqué, Air Calédonie indique que les 1.100 passagers impactés peuvent modifier leur voyage ou se faire rembourser auprès de la compagnie ou de leur agence habituelle. Des solutions de report doivent également être proposées pour les prochains jours, dans la limite des places disponibles. Les vols de la compagnie doivent reprendre de façon habituelle ce mercredi.
 

Sitting contre l’immobilisme et marche contre la violence

Protester contre l’immobilisme et l’irresponsabilité des dirigeants politiques. C’est le thème de la manifestation prévue mercredi en début d’après-midi devant le siège du gouvernement, sous forme de sitting et à l’initiative du collectif « Maintenant c nous ». De son coté, le collectif des parents d’élèves de Païta appelle les familles à une « marche blanche » à partir de 13h, depuis le lycée Anova jusqu’à la mairie de la ville, pour protester contre le racisme et les violences à l’école. 
 

Premier bilan de l’Université

Pour cette rentrée 2015, l’Université de la Nouvelle Calédonie (UNC) enregistre une hausse de 15 % des effectifs en 1ère année. Plus de 3.000 étudiants se sont inscrits cette année. 59 % de femmes contre 40 % d’hommes, les plus jeunes ont 16 ans et la plus âgée 78. 28 nationalités et 5 continents sont représentés. Et près de 800 étudiants sont boursiersCette année, l’UNC propose, entre autres, un Master de sciences pour l’environnement et un Master de droit et management dans l’environnement calédonien. 
 

Interdiction des fleurs et fruits en provenance de Wallis et Futuna

Le Service d’Inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire de Nouvelle-Calédonie a interdit, à partir de ce 1er avril, l’introduction de fleurs et de fruits en provenance de Wallis et Futuna. En l’absence de traitement insecticide au départ de Wallis, les autorités sanitaires du Caillou ne veulent en effet prendre aucun risque.