Une série d’émissions pour parler de l’avenir du Caillou

société
émission quel pays pour demain
©NC1ère
Vendredi soir à 20h sera diffusé le premier volet d’une série d’émissions qui met en lumière les nombreuses problématiques en lien avec l’avenir de la Nouvelle-Calédonie. La monnaie sera au cœur du premier débat.
« Quel pays pour demain ? » L’avenir du Caillou préoccupe toute la population calédonienne. Depuis la France, l’archipel fait aussi l’objet de nombreux questionnements. Les émissions prévues se greffent à la mission d’information sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, un moyen d’aider les élus calédoniens dans leurs prises de décisions. 
 
Gonzague de La Bourdonnaye animera plusieurs débats en direct sur NC 1ère. 
Retransmis depuis l’Université de la Nouvelle-Calédonie, le journaliste s’attardera pour cette première émission, sur la monnaie du pays. 
 
« Chaque calédonien doit pouvoir comprendre les enjeux de la monnaie. Finalement, un choix monétaire est aussi un choix de société, celle que l’on voudra après les Accords de Nouméa » explique Gonzague de La Bourdonnaye. 
 
Pour animer le débat, le journaliste sera aux côtés d’Yves Dassonville, ancien haut-commissaire en Nouvelle-Calédonie de 2007 à 2010. Il sera accompagné par l'ancien conseiller Outre-mer de Nicolas Sarkozy, Benoît Lombrière. 
Pour discuter des transferts de compétence de l’Etat à la Nouvelle-Calédonie en matière de monnaie , Samuel Gorohouna, docteur en sciences économiques et maître de conférence, apportera ses lumières sur cette question essentielle.
 
Les avantages, les inconvénients, les différents scénarios possibles : toutes ces pistes seront étudiées. Un panel d’étudiants de l’université participera également à l’émission, en posant les questions qu'ils se posent sur la future monnaie. Et les conséquenses de tels choix pour les Calédoniens. Une manière pour eux de s’impliquer dans des sujets qui conditionnent directement l’avenir du Caillou. La prochaine émission tournera autour de la défense et des affaires étrangères. 
 
Pour ceux qui manqueraient le débat de ce vendredi, il sera rediffusé en radio le dimanche 19 avril à 16h50 et également disponible en replay sur votre site de NC 1ère www.nc1ere.nc