publicité

Le bac de la Ouaième bloqué par des protestataires

Depuis lundi matin, une vingtaine de personnes bloquent le bac de la Ouaième, à Hienghène, pour protester contre le licenciement d'un passeur du bac, qu'elles estiment abusif.

Le bac de la Ouaième bloqué par des protestataires © Marguerite Poigoune - NC1ère
© Marguerite Poigoune - NC1ère Le bac de la Ouaième bloqué par des protestataires
  • Marguerite Poigoune (avec E.K.)
  • Publié le , mis à jour le
Depuis plusieurs heures lundi, une vingtaine de personnes bloquent l'accès au bac de la Ouaième, sur le commune de Hienghène. Ces personnes font parties des collectifs " Hoot Ma Whaap" et KPCO (collectif des peuples calédoniens opprimés), qui protestent contre le licenciement jugé abusif d’un passeur du bac.

Ce dernier avait été licencié en mars dernier par la Province Nord, en charge de la gestion du bac, pour faute grave, notamment  alcoolisme et agressions des usagers. Les services de la direction de l'Aménagement Foncier (DAF), qui est le service de la collectivité et gestionnaire du Bac de la Ouaième, auraient recueilli plusieurs témoignages à charge, ce que réfutent les protestataires. 
 
Ces derniers demandent la réintégration immédiate de l'ancien passeur, ainsi que le paiement de son salaire depuis mars dernier. Selon certaines sources, les collectifs en question ne sont composés que de membres de la famille de cet homme.
 
Excepté les bus scolaires et les ambulances, aucun véhicule n’est autorisé à emprunter le bac. 
 
La subdivision de la DAF de Touho est allée à la rencontre des collectifs dans la matinée de lundi, et a indiqué relayer les revendications au niveau de sa hiérarchie. Une autre rencontre serait programmée pour ce mardi.

Sur le même thème

Les tweets de NC 1ère

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play