nouvelle calédonie
info locale

Pour Claude Bartolone, l’usine du Nord est un symbole du rééquilibrage économique

nickel
Claude Bartolone en visite en Province Nord
Claude Bartolone en visite sur l'usine du Nord de Nouvelle-Calédonie ©Cédrick Wakahugneme - NC1ère
Pour les officiels de la République en déplacement en Nouvelle-Calédonie, visiter l'usine du Nord fait désormais partie des incontournables. Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, s'est rendu sur place lundi. 
Le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, est parti lundi à la découverte de la Province Nord. Il a visité ce mardi les installations de l’Usine du Nord et le Régiment du Service de militaire adapté (RSMA). Une visite marathon après deux heures de retard sur le programme initial.
 
Pour les présidents des institutions de la République française, visiter l’usine du Nord fait désormais partie des rituels en Nouvelle-Calédonie. C’est la deuxième fois que Claude Bartolone se rend en Province Nord. Cette fois-ci, il a pu apprécier grandement le développement économique de la zone Voh-Koné-Pouembout (VKP). 
 
« Je vais voir cette usine, maintenant qu’elle est inaugurée », a commenté Claude Bartolone, qui a découvert avec étonnement l’étendue du monstre de fer qu’est cette usine de dimension internationale, implantée sur le site de Vavouto. « Je vais la voir aussi pour voir l’ensemble des potentiels qu’elle peut représenter dans ce rééquilibrage qui existe maintenant de manière visible ».
 
Ce déplacement sur le site de l’usine du nord était en effet symbolique pour le Président de l’Assemblée Nationale, qui a tenu à rappeler l’importance de créer un véritable développement économique dans le Nord de la Calédonie. Elément indispensable pour atteindre un meilleur rééquilibrage économique.
 
« Nous avons discuté aussi de ce que représentent les enjeux de la Province Nord, à la fois cet enjeu minier, à la fois cette création d’offshore. Mais aussi ce besoin d’équilibre territorial dans la région », a poursuivi Claude Bartolone. 
 
La visite, qui a duré deux heures, s’est faite au pas de course pour le chef de la quatrième  institution de France, accompagnée par le Président de l’exécutif du nord, Paul Néaoutyine et l’ensemble des dignitaires de la région, ainsi que les responsables de Koniambo Nickel.
 
Pour le président de l’Assemblée nationale, il faut montrer « montrer à la population que lorsqu’il y a une richesse produite sur un territoire, il faut qu’elle soit partagée et permette le développement économique et social, et de prendre en compte la préoccupation environnementale ». 
 
Claude Bartolone a ensuite visite le Régiment du service militaire adapté (RSMA) de la Province Nord. Mardi, il s’est envolé pour les îles Loyauté, où il était attendu, entre autres, pour une cérémonie à la mémoire des victimes d’Ouvéa.
Publicité