Nouméa ne vibrera pas au son du reggae ce weekend

musique
One Love - Ma zik festival à Nouméa, en mars 2012
One Love - Ma zik festival à Nouméa, en mars 2012 ©Youtube
Le concert du "One Love Festival", prévu à Nouméa samedi 2 mai, n'aura finalement pas lieu, faute de trouver un endroit pour l'accueillir. Les fans de reggeae de Nouvelle-Calédonie devront se rendre à Maré ou Bourail pour voir sur scène les deux chanteurs jamaïcains IJahman et Andrew Tosh. 
La déception règne chez les fans de reggae calédoniens. Arrivés de Jamaïque, IJahman et Andrew Tosh, qui devaient se produire ce weekend à Nouméa, dans le cadre du "One Love Festival", ne monteront pas sur scène dans la capitale. 
 
Initialement, les deux chanteurs jamaïcains devaient se produire à Port-Vila, le 25 avril. Mais après le passage du cyclone Pam sur l’archipel vanuatais en mars dernier, le concert avait du être annulé. Il avait alors été décidé que les deux artistes se produiraient à Nouméa, dans le cadre d’un concert de solidarité avec le Vanuatu samedi 2 mai. 
 
Premier lieu choisi pour accueillir le concert : le vélodrome de Magenta. Lundi dernier, changement de programme après les réserves émises entre autres par la Direction des sports, concernant la sécurité, en raison de la tenue de matches de foot dans le stade d’à côté. Il faut alors trouver un autre lieu pour accueillir l’événement et Flamengo, en charge de l’organisation, se tourne vers le Centre Culturel Tjibaou. En raison de délais impartis extrêmement courts -moins d’une semaine -, ce dernier soulève à son tour la question de la sécurité et refuse d’accueillir le concert. 
 
Les organisateurs jouent alors leur dernière carte et tentent de se rabattre sur le Kundu Beach. Là encore, déception, car la direction de ce dernier finit elle aussi par refuser, l’endroit ne pouvant accueillir autant de spectateurs. Dans la foulée, la direction du MV Lounge, où IJahman devait se produire vendredi soir, a décidé aussi d’annuler le concert.  
 
« Les gens pourront se faire rembourser dans les points de vente », explique Flamengo. Il faut cependant se rendre à l’endroit où l’on a acheté le billet pour se faire rembourser, car il est impossible de se faire rembourser dans un point de vente différent de celui du lieu d’achat. 
 
Petite consolation pour les accrocs au reggae : les concerts de IJahman et Andrew Tosh, prévus mercredi 6 mai à Maré et samedi 9 mai à Bourail, auront eux bien lieu. 

Ecoutez les précisions de Flamengo au micro de Charlotte Mestre pour NC1ère La Radio : 

Annulation concert 300415