nouvelle calédonie
info locale

Braquage à Koné: les deux voleurs courent toujours

faits divers
BRAQUAGE KONE
Un magasin de peinture a été braqué à main armée, tôt ce matin à Koné.
Deux suspects sont toujours activement recherchés après le braquage lundi matin d'un magasin de peinture sur la commune de Koné. Deux hommes cagoulés ont menacé un vendeur avec une arme à longue portée. Sur place, la gendarmerie a déployé un important dispositif.
Nous vous l'annoncions dès lundi matin...
 A 6h35 lundi, deux individus cagoulés font irruption à l'intérieur d'un magasin spécialisé en peinture, dans la zone industrielle de Koné. Ils menacent le seul vendeur présent à l'intérieur du magasin ce matin-là à l'aide d'une arme de chasse, et dérobent les 30 000 francs de fond de caisse avant de s'enfuir à bord d'un pick-up. La victime de l'agression, sous le choc, est conduite au dispensaire. Pour les habitants de la région, c'est la stupéfaction.

Sur place, la gendarmerie déploie rapidement d'importants moyens: vingt minutes plus tard, des postes de contrôle sont disposés à Poya, Voh et Poindimié, et un hélicoptère survole la zone.
Le Parquet de Nouméa a ouvert une enquête et mis à disposition quatre enquêteurs appuyés par un technicien d'identification criminelle. Ce vol à main armée est une première en province Nord. Les deux suspects risquent 15 ans de prison et plus de 18 millions de francs cfp d'amende.

Le reportage à Koné de Cédrick Wakahugnème et Valérie Jauneau

BRAQUAGE KONE2



Les forces de l'ordre lancent un appel à témoins pour tenter de retrouver deux hommes de type mélanésien. L'agresseur, un jeune plutôt de grande taille - environ 1,80m - a des dreadlocks et porte un tee-shirt bordeaux. L'homme qui l'accompagnait a le crâne rasé. Ils se sont enfuis à bord d'un pick-up, un vieux Nissan Patrol blanc.
Publicité