Nipah: onze roussettes toujours en quarantaine au parc forestier

santé
ROUSSETTES NIPAH
Onze roussettes sont en quarantaine au parc forestier après la découverte du virus Nipah, la semaine dernière.
Après l'euthanasie la semaine dernière de trois roussettes contaminées par le virus Nipah, onze roussettes sont en quarantaine au parc forestier. Elles sont, pour l'instant, toujours séronégatives.

Les soignants du parc forestier ont adopté de nouvelles procédures pour les onze roussettes, en quarantaine depuis la semaine dernière. Gants, masque et lunettes sont en effet obligatoires pour nourrir et prendre soin de ces animaux en observation après que trois d'entre eux aient été contaminés par le virus Nipah.

Ces onze roussettes sont pour l'heure, toujours séronégatives. Alors, comment les trois autres, détectées positives au virus Nipah, ont-elles été contaminées? L'hypothèse la plus probable est celle de la migration des populations: des foyers de Malaisie, seraient entrés en contact avec des foyers de Papouasie, puis d'Australie et enfin de Nouvelle-Calédonie, transmettant ainsi le virus de par leurs aires de migration.

Les chauve-souris frugivores sont les hôtes naturels du virus Nipah, une zoonose émergente et potentiellement transmissible à l'homme.


Le reportage de Nadine Goapana et Robert Tamanogi de NC1ère.