nouvelle calédonie
info locale

Banques: le retour à la normale

social
banque
Retour à la normale dans les banques ce jeudi. Mercredi, syndicats et patrons sont tombés d’accord sur une revalorisation du point bancaire pour les 1200 employés du secteur.  C’est la fin d’un conflit d’une semaine qui s’était encore tendu hier...

L’intersyndicale a obtenu ce qu’elle désirait : une revalorisation du point bancaire supérieure à la cherté de vie afin de maintenir un pouvoir d’achat décent pour les salariés. Après trois heures de négociations, un accord a été trouvé mercredi soir pour une première augmentation d’1,1% au 1er juin 2015, puis une seconde de 0,4% en décembre prochain. En sus, une prime de 50 000 francs CFP pour les employés, 30 000 pour les gradés, et 10 000  pour les cadres, qui correspond à la rétroactivité des six premiers mois de l’année. Les jours de grève en revanche seront assumés par les salariés, au choix sur les congés ou le salaire. Et la journée du 3 juin pourra être rattrapée par récupération. 

"Un accord gagnant-gagnant"

« Un accord gagnant-gagnant » pour Didier Kaddour, secrétaire général de la CSTC – F.O. Force Ouvrière qui avait annoncé hier le dépôt de deux préavis de grève chez deux sociétés de traitement des espèces, Espaces Valeurs et Vigifonds - qui rechargent notamment les distributeurs automatiques d’argent. Dans la matinée de mercredi, une marche avait également mobilisé entre 250 et 400 grévistes dans les rues de Nouméa, conférant au mouvement un ton plus ferme. Retour à la normale donc ce jeudi dans les agences. Sylvain Faure, président de la FBF, estime qu’il n’y a pas énormément de retard au niveau du back office des établissements bancaires. Et même peu dans les opérations courantes de la clientèle. Les salariés non grévistes se sont chargés de les mener à bien.

 

 

Publicité