Quand la musique gagne la province Nord!

musique
koné village
archives village de Koné ©NC 1ère
Depuis le début du mois de juin, les communes se préparent pour la fête de la musique. Plusieurs plateaux musicaux seront ainsi proposés au public. Sur la zone VKP, les centres culturels du Nord et l’antenne du Conservatoire de Musique de Nouvelle-Calédonie ont déployé les grands moyens.
Avec une troisième année de participation au compteur, le Conservatoire de Musique de Koné est le plus réactif. Depuis le début du mois de juin, en plus de sa scène intérieure, il décentralise ses plateaux musicaux dans les tribus, comme à Poindah, au centre commercial de Téari et même, dans le village de Koné. L’objectif pour le Directeur Adjoint, Hervé Lecren: faire en sorte que la musique soit plus accessible à l’ensemble des populations.

Etendre le partage de la musique à travers les espaces

Etablissement culturel, le Conservatoire de Musique s'associe à la mairie de Koné pour l’événement. L’idée est d'étendre l’échange et le partage de la musique en utilisant l’ensemble des espaces. Doté d’une scène en plein air depuis l’an dernier, le centre culturel de Pomémie offre ce samedi un plateau consacré aux jeunes artistes de talents. Le centre culturel de Voh et l’antenne du Conservatoire de Koumac ont aussi déployé les grands moyens pour vendredi. A Voh, le centre culturel propose une affiche de grands artistes, les groupes Pwalalu, Cada et Koulnoué Boys Band. Dans l’extrême Nord, l’antenne du Conservatoire opte pour une journée complète avec en plus des groupes, une scène libre en matinée.
 

Le reportage de Cédrick Wakahugneme

Fete musique nord