nouvelle calédonie
info locale

Transport de matières dangereuses: quelle réglementation?

transports
transports grand nouméa
©NC 1ère
Quel est l'état de la réglementation en Nouvelle-Calédonie pour le transport des matières dangereuses? Formation des conducteurs, conditionnement et transport des produits, signalisation: pour le syndicat des transporteurs, le chantier est vaste. Et n'a guère avancé au cours de la dernière décennie.
Mercredi après midi, un camion a perdu trois fûts d’acide chlorhydrique de 200 litres chacun. Ce camion, un sous-traitant d’Enercal, se dirigeait vers Prony Energies; l’incident s’est produit au col des Deux Tétons. Les fûts ont été récupérés; seul, l'un des trois conteneurs avait laissé échapper un litre d'acide chlorhydrique, les deux autres étaient indemnes. L'incident n'a donc pas eu de graves conséquences, humaine ou environnementale - comme cela aurait pu être le cas. Mais plusieurs questions se posent: comment un tel incident a pu se produire? Qu’existe-t-il en matière de réglementation ?

Eléments de réponses avec Pascal Joly, directeur de la DITTT, joint par Martine Nollet.

joly itw


Pour le syndicat des transporteurs, le transport des matières dangereuses est régi par une délibération des années 1980, complètement obsolète. En Europe, les conducteurs sont prioritairement formés pour réagir à ce type d’incident.
 

Jean François Bouillaguet,  Président du syndicat des transporteurs, joint par Martine Nollet

bouillaguet itw

 

Le syndicat des transporteurs lutte depuis plus de 15 ans pour réclamer l’adoption de nouvelles normes. Des normes qui régissent la manière dont les produits doivent être conditionnés, transportés, et quelle personne sera habilitée au transport. Le syndicat déplore le manque de réactivité des responsables pour mettre en place une réglementation toilettée.
 

Publicité