publicité

Thierry Santa élu président du Congrès

Le candidat des "Républicains" Thierry Santa a été élu au second tour à la majorité absolue avec 29 voix, contre 24 voix pour Roch Wamytan, le candidat unique de l'Union Calédonienne et du Palika. Gaël Yanno ne s'est finalement pas présenté.

Thierry Santa a été élu président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie le jeudi 16 juillet 2015. © NC 1ère
© NC 1ère Thierry Santa a été élu président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie le jeudi 16 juillet 2015.
  • Isabelle Peltier, Malia-Losa Falelavaki
  • Publié le , mis à jour le
Après son élection, Thierry Santa s'est rendu au perchoir pour y tenir le traditionnel discours du président. Il a immédiatement demandé au président du gouvernement Philippe Germain, de venir se tenir à ses côtés: un nouveau signe fort d'apaisement entre son groupe politique, et celui de Calédonie Ensemble. Il a a déclaré vouloir prendre ses fonctions avec humilité, car, a-t-il confessé, il n'a jusque-là "jamais exercé de hautes fonctions institutionnelles au contraire de ses prédécesseurs". Le tout nouveau président du Congrès a aussi affirmé vouloir mettre au service de sa fonction "toute la force de sa conviction".

"Cet apaisement ressenti par tous doit se retrouver au sein du gouvernement collégial, émanation du Congrès"

Thierry Santa a fait longuement référence au chemin parcouru depuis la poignée de main entre Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou, au travers notamment des Accords de Matignon-Oudinot puis de l'Accord de Nouméa. Il a également cité plusieurs fois l'esprit de consensus qui a présidé au Comité extraordinaire des Signataires du 5 juin dernier. Le président du Congrès, s'est dit convaincu qu'au-delà des différences politiques, "nous voulons tous construire une Calédonie prospère, et en paix". Il a lancé un appel ferme au président du gouvernement Philippe Germain, afin que "cet apaisement ressenti par tous se retrouve aussi au sein de l'institution collégiale". Plus concrètement, il a annoncé vouloir convoquer très rapidement le bureau du Congrès et les chefs des groupes politiques, pour travailler sur le prochain Comité des Signataires. 



Le nouveau bureau du Congrès se compose comme suit: 

Président du congrès: M. Thierry Santa
1er Vice-Président : M. Francis Euriboa
2ème Vice-Présidente : Mme Caroline Machoro
3ème Vice-Présidente : Mme Sutita Sio-Lagadec
4ème Vice-Président : M. Rock Wamytan
5ème Vice-Président : M. Grégoire Bernut
6ème Vice-Président : M. Emile Nechero
7ème Vice-Président : M. Nicolas Metzdorf
8ème Vice-Présidente : Mme Ithupane Tieoue
Président de la Commission permanente. M. Philippe Dunoyer.
Secrétaire 1 : Mme Henriette Falelavaki
Secrétaire 2 : M. Sylvain Pabouty
 

Le président du gouvernement Philippe Germain se félicite de cette volonté de "sortir de l'opposition", au micro de Malia-Losa Falelavaki.


germain itw

 

Pour Roch Wamytan, chef du groupe UC au Congrès, c'est "un nouveau souffle qui est donné dans cet hémicycle". Il est au micro de Malia-Losa Falelavaki.


wamytan itw


Gaël Yanno, affirme avoir "fait le choix de la responsabilité",  même si, pour lui, le rapprochement CE-Républicains, n'est "qu'une union de façade". Gaël Yanno est au micro de Malia-Losa Falelavaki.


yanno itw

 

Enfin retrouvez l'intégralité du discours de Thierry Santa.

santa discours



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play