nouvelle calédonie
info locale

Thierry Santa: un homme de terrain au perchoir

politique
santa
Thierry Santa préside le Congrès depuis le 16 juillet 2015. ©NC 1ère
Le nouveau président du Congrès Thierry Santa était jusque-là surtout connu par sa fonction de secrétaire général du Rassemblement. Peu habitué à la lumière des premiers rôles, il bénéficie cependant d’une longue expérience de terrain.
Thierry Santa est entré en politique sans faire de bruit par la voix administrative, en devenant à 23 ans le directeur du service des finances de la ville de Nouméa, après des études d’économie à Bordeaux. C’est en 2001, qu’il devient officiellement adhérent du RPCR, et parallèlement secrétaire général de la commune du Mont-Dore. Une fonction qu’il occupera pendant 12 ans, avec une parenthèse toutefois entre 2001 et 2004, pendant laquelle il exerce la fonction de collaborateur au gouvernement sous la présidence de Pierre Frogier.

Secrétaire général du Rassemblement en 2013

Thierry Santa franchit un pas de plus dans son engagement politique en 2013, lorsqu’il quitte son poste à la mairie pour devenir secrétaire général du Rassemblement-UMP. Il incarne alors le renouvellement de génération du parti historique, et figurera à ce titre en quatrième position sur la liste de Cynthia Ligeard lors des dernières Provinciales dans le Sud. A 48 ans, Thierry Santa s’est forgé une réputation d’élu travailleur, d’homme de dialogue, affable mais ferme dans ses convictions. Une humilité et une discrétion qui tranchent avec la silhouette du personnage, amateur de basket, qu’il a pratiqué sous le coaching d’Eric Gay du haut de ses 2 mètres. 
 
Publicité