PNG2015. Les vaillants Cagous terminent 2e des Jeux

jeux du pacifique
zzzz
©@NC1ere / Dominés 3-0 en poule, les calédoniens ont montré un tout autre visage en finale contre Wallis et Futuna. Ils perdent avec les honneurs contre une équipe de très haut niveau.
La compétition se termine avec le triomphe du pays organisateur. Les papous ont porté leur total à 180 médailles dont 78 d'or contre 155 aux calédoniens dont 59 d'or. Boxeurs au sommet et volleyeurs argentés ont résumé le courage de toute une délégation. 

CLASSEMENT FINAL

1/PNG   78 OR 58 AR 54 BRZ
2/NC      59 OR 47 AR 49 BRZ
3/TAH    38 OR 29 AR 33 BRZ
4/FIDJI   29 OR 40 AR 31 BRZ
5/SAM    17 OR 22 AR 7 BRZ

La boxe répond présent

En 2011 à Nouméa, Nicolas Dion et Nicolas Bastien étaient les seuls boxeurs du territoire à recevoir le plus beau des métaux. Quatre ans plus tard, ils ont trouvé leurs héritiers en la personne de Louis d'Anglebermes et de Luke Héma. Ce vendredi, ils ont tous les deux remportés la victoire chez les moins de 69 kilos et les moins de 81 kilos. Dans la catégorie des lourds Vaï Tuisamoa a lui pris la médaille de bronze. William Lecren a recueilli les impressions des deux vainqueurs :

Interview des médaillés d'or de boxe


Pas de podium samedi, mais bilan positif pour l'athlétisme

La dernière épreuve était celle du semi-marathon. Chez les dames, la samoane Firsua s'est montrée la plus rapide pour boucler les 21,097 kilomètres. Première calédonienne, Odile Huon s'est classée 5e en 1 heure 35 minutes 51 secondes. Chez les hommes, le papou Bisamo l'a emporté en 1 heure 14 minutes 10 secondes devant le tahitien Richmond. Le meilleur cagou, Matthieu Szalamatcha a fini 5e à près de 3 minutes et Noredine Benfodda 7e. 
zzzz
©@NC1ere Crédit Natacha Cognard / Szalamatcha termine à deux places du podium sur le semi-marathon.
Pour José Marques, l'un des chefs de la délégation calédonienne d'athlétisme le bilan des troupes est solide avec 10 médailles d'or, 12 d'argent et 10 de bronze. Seuls les papous ont fait mieux dans une compétition particulièrement relevée et dense cette année. Il ne garde que deux petits regrets relatifs : « La 2e place de Robert Ogun à la hauteur parce qu’elle s’est jouée à la mort subite et que l’athlète blessé au pied gauche a du changer d’appui ! C’est un exploit pour lui d’avoir continué le concours. L’autre petit regret, c’est la finale du 800 mètres dans laquelle Adrien Kéla fini 2e, à deux centièmes du vainqueur ». José Marques souligne par ailleurs le niveau très élevé. « Dans le concours de la longueur, Frédéric Erin n’avait pas réussi de performance à 7m78 depuis très longtemps. Le tahitien qui prend l’or a réussi à faire 8m14 alors que la qualification pour les Mondiaux est à 8m13 ! Et pour la longueur ou le triple saut, il y avait 9 concurrents au départ. Cette année, on a vu plus d’athlète et plus de qualité que lors des éditions précédentes ».


Des volleyeurs déterminés

Pour la première fois depuis 2003 à Suva, les équipes de volley-ball filles et garçons terminent toutes les deux médaillés aux Jeux du Pacifique. A Port Moresby, les filles ont dominé les papous 3 sets à 1 dans la petite finale et ont donc pris le bronze. Il y a quatre ans, c'était l'argent. En finale, les Samoanes américaines ont battu difficilement au tie break les tahitiennes (3 sets à 2, 17-15 au tie break)

rrrrrrr
©@NC1ere / Les volleyeuses prennent la 3e place devant PNG

Chez les hommes, l'équipe de Michel Néhoune a redoré son blason. Privée de podium en 2011, elle a cette fois lutté pour la médaille d'or avec les cadors de Wallis et Futuna. Après avoir été balayés 3-0 en poule, les calédoniens ont montré un tout autre visage en finale contre des adversaires de très haut niveau. Notre consultant Christian Favennec rappelait samedi après-midi lors du direct que Samuel Tuia par exemple comptait 130 sélections en équipe de France. Pas intimidés, les cagous se sont offerts le premier set 25-20. Ils ont perdu le second sur le même score, avant de s'incliner de très peu dans la troisième manche 25-23. Mais Wallis et Futuna était vraiment trop fort dans ce tournoi. Ils l'ont emporté 25-18 dans l'ultime set. C'est leur troisième sacre consécutif ! 

ooooo
©@NC1ere / Emmenés par un très bon Maoni Talia (en haut du terrain, devant le banc), les Cagous ont donné du fil à retordre aux favoris.

uuuuu
©@NC1ere / 2007, 2011, 2015 : Wallis et Futuna règne en maître sur le volley-ball masculin aux Jeux du Pacifique

 

Le point golf, natation et CTOS

En golf, filles et garçons sont allés prendre l'argent en équipe alors qu'Ariane Klotz et Adrien Peres ont obtenu le bronze en individuel. En 2011, 7 médailles étaient tombés dans leur escarcelle dont 4 en or. 

La natation, elle aussi, a rapporté moins de médailles, mais son apport est toujours aussi primordial dans le résultat global de la délégation. Qui plus est, l'équipe a été fortement remaniée par rapport aux Jeux de Nouméa. 
Gil Verlaguet, conseiller technique de la ligue, donne son analyse au micro de William Lecren :

Le bilan natation de Gil Verlaguet


Le CTOS enfin donne un point de vue plus global sur ces 15e Jeux du Pacifique. Un bilan positif et un état d'esprit irréprochable.
Christophe Dabin est le chef de mission de la délégation calédonienne interrogé par William Lecren :

Dabin : "Dans la fourchette basse de médailles attendues"

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live