publicité

Les maires de l’agglomération montent au créneau dans le conflit de Gadji

Plus de collecte de déchets depuis 3 jours. La situation devient difficile pour les 180 000 administrés de l’agglomération. Ce jeudi après-midi, les quatre maires de Nouméa, Païta, Dumbéa et du Mont-Dore ont tenu à réagir...

© Malia Noukouan
© Malia Noukouan
  • Malia Noukouan (avec IP)
  • Publié le , mis à jour le
Les maires de l'agglomération ont tenu à rappeler jeudi après-midi, que l’enfouissement des cendres de Prony Energies sur le site de Gadji devait être provisoire. Pour endiguer la situation actuelle, ils proposent que les vidangeurs déversent directement, mais de façon temporaire, leurs boues à l’ISD, comme ce fut longtemps le cas. Et renvoient la responsabilité du traitement des cendres de Prony Energies, à la Province Sud et à Enercal.
 

Harold Martin est au micro de Malia Noukouan.

martin itw


Pour Philippe Michel, le président de la Province Sud et responsable du suivi environnemental du site, l’installation est aujourd’hui classée aux normes européennes, et il est désormais interdit d’y déverser des déchets ne respectant pas un degré de siccité de 30%. Philippe Michel regrette que les quatre maires de l’agglomération se désolidarisent de l’ISD, et rappelle que les cendres sont des déchets non dangereux, contrôlés et certifiés comme tels. 

Le président de la province Sud Philippe Michel, au micro de Malia Noukouan

michel itw

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play