Air Calédonie réduit la voilure

transport aérien
aircal-191013
Air Calédonie subit de plein fouet le sous-effectif des contrôleurs aériens sur la plate-forme de Magenta. 132 vols sont modifiés jusqu’au 2 août; plus de 2 500 passagers sont concernés.
Les contrôleurs aériens  en sous-effectifs ont en effet obtenu une refonte de leur planning de travail et n’effectueront plus autant d’heures supplémentaires qu’auparavant. Les plages horaires au cours desquelles Aircal peut faire voler ses ATR ont donc été réduites: entre 6h00 et 7H30, entre 9h00 et 10h et entre 15h et 16h30. Un seul contrôleur est disponible pour assurer la surveillance de l’espace aérien, le second prend à ce moment sa période de repos.

L
a compagnie doit ainsi supprimer 1 100 sièges par semaine sur une période minimum de 6 mois. Dès le 3 août, ce sont 7 rotations supprimées par semaine, et 5 rotations le week-end. Une réunion avec le gouvernement est prévue cette semaine pour tenter d'améliorer la situation.

hnepeune
Samuel Hnepeune déplore le manque d'anticipation dans la gestion de cette situation. ©Martine Nollet NC1ere

Samuel Hnepeune, directeur Général d’Air Calédonie, revient sur les conséquences de ces changements. Il est interrogé par Martine Nollet.
 

aircal 1


De son côté, l’aviation civile affirme s’être adaptée aux horaires de la compagnie et que ces changements représentent 3 % du trafic. 

Sébastien Chêne, directeur de l’aviation civile, répond à Martine Nollet.
 

chene