Le président du CA d'Enercal Philippe Gomès demande une solution pour le stockage des cendres de Prony Energies

énergie
prony energie
Prony Energies: le problème des cendres refait surface.
Il y a urgence, pour Philippe Gomès, à trouver une solution pour stocker à nouveau les cendres de Prony Energies, à Gadji. Des problèmes d’approvisionnement et de stockage se posent, et à terme, en cas de passage, à nouveau, au fioul, un surcoût pour le système électrique et les consommateurs.

Le président du Conseil d’Administration d’Enercal, Philippe Gomès, et le directeur général de la société Jean-Michel Deveza, ont fait un point de situation vendredi sur le problème du stockage des cendres de Prony Energies. Pour Philippe Gomès, si, d'ici 10 jours, une solution n'est pas trouvée pour la valorisation et le stockage des cendres - sur Gadji, la centrale de Prony Energies devra repasser au fioul, et "ce sont 500 millions de francs CFP de plus par mois qui seront assurés par Enercal - 6 milliards par an - soit une augmentation de 30% de la facture d'électricité des Calédoniens", ce qui "n'est pas raisonnable", termine Philippe Gomès, qui affirme par ailleurs qu'en dernier lieu, "l'Etat devra assumer ses responsabilités".
 

Philippe Gomès est interrogé par Karine Arroyo :