Pas de changement tangible dans le renouvellement de l'assemblée de la province Nord

politique
province nord
L'hémicycle de la province Nord. ©NC 1ère
L’UNI conserve la majorité des présidences. Un an après la réélection de Paul Néaoutyine à la tête de la province Nord, le climat s’est apaisé au sein de l’hémicycle.
L’UC-FLNKS a donné le ton de ces élections. Le groupe se dit satisfait du travail réalisé au sein des commissions, et surtout d’avoir été une force de proposition dans l’intérêt des populations. De ce fait, il a voté pour les candidats déclarés. Une déclaration qui souligne l’apaisement retrouvé entre les deux forces politiques de l’assemblée de la province Nord, un an après les provinciales de 2014.
 

L'UNI garde la haute main sur l'ensemble des commissions

Sur les onze commissions de l’assemblée, l’UNI conserve sa majorité. Les finances, le budget et l’administration, la santé et les affaires sanitaires et sociales, la jeunesse, la femme, la culture, l’environnement, le développement économique, la formation et l’insertion, l’enseignement et le sport. L’aménagement et le foncier restent dans les mains de Gérard Poadja, l’élu d’une Province pour Tous. Une continuité qui satisfait Nadia Héo, la chef de groupe de l’UNI. Un seul changement est observé dans la distribution des commissions: le sport et les activités éducatives reviennent désormais à Monique Poitchily, de l’Uni, en lieu et place de Victor Tutugoro.


Le reportage de Cédrick Wakahugneme

p nord