Il y a 70 ans, Hiroshima…

commémorations
Hiroshima
©francetvinfo.fr
Le 6 août, le Japon et le monde entier commémorent le 70ème anniversaire du largage de la première bombe atomique sur Hiroshima.
Le 6 août 1945, il est 8h14 au Japon. Alors que le pays s'éveille, le bombardier américain Enola Gay largue au-dessus de la ville d'Hiroshima la première bombe atomique. Une bombe à uranium, l'arme la plus destructrice jamais produite par l'humanité.

En quelques secondes, "Little Boy", cette bombe qui ne mesurait que soixante-dix centimètres de diamètre et trois mètres de longueur, va complètement détruire la ville. 75.000 personnes sont tuées sur le coup et des dizaines de milliers d'autres décéderont dans les heures et les jours qui suivent.

Trois jours plus tard, le 9 août, la ville de Nagasaki connaîtra le même sort.

Un sujet toujours controversé aux Etats-Unis

Le 15 août, le Japon Impérial se rend, ce qui marquera la fin de la Seconde guerre mondiale.

Aux Etats-Unis, le sujet fait toujours polémique. Selon un récent sondage du Pew Research Center, 56 % des Américains considèrent que l’usage de l’arme nucléaire contre le Japon était justifié.

Pour d'autres, le Japon était sur le point de se rendre avant même la destruction de Hiroshima et de Nagasaki et les deux bombes étaient inutiles.

La recherche détournée à des fins militaires

L'histoire de la bombe atomique remonte aux années 1930, alors que des chercheurs du monde entier travaillent sur l'énergie qui allait bientôt s'appeler "nucléaire".

En 1938, le chimiste nucléaire allemand Otto Hahn et son assistant Fritz Strassmann découvrent la "fission nucléaire". Dans un pesant climat de pré-guerre mondiale, certains chercheurs imaginent rapidement que cette dernière trouvaille pourrait être utilisée à des fins militaires.

Aux Etats-Unis, inquiets du fait que l'Allemagne nazie pourrait recourir à cette nouvelle arme, des scientifiques convainquent Albert Enstein de contacter le président américain Theodore Roosevelt pour l'informer du danger. Jamais le célèbre scientifique n'aurait alors imaginé que ses recherches allaient conduire à la première bombe atomique, larguée six ans plus tard sur Hiroshima.

En juin 1942, le projet "Manhattan" est lancé aux Etats-Unis. Trois ans plus tard, le 16 juillet 1945, dans le désert du Nouveau-Mexique, l’acte de naissance de "Little Boy" était signé.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live